Microcrédits pour microentreprises et indépendants en Lettonie

Projet terminé
Femme dans une serre en Lettonie
Cette photo a été prise dans une exploitation agricole située à Eleja, où un microcrédit a permis d’acheter une nouvelle voiture et des semences. Huit membres d’une même famille travaillent sur l’exploitation. Quatre employés additionnels peuvent également y être engagés de manière saisonnière. © SECO

Le taux de chômage a fortement augmenté en Lettonie du fait de la crise économique et financière. Le programme de microcrédits facilite l’accès au crédit aux microentreprises et aux indépendants, ce qui permet de créer des emplois.

  

Pays/région Thème Période Budget
Lettonie
Favoriser la croissance économique et améliorer les conditions de travail
Accès des micro-entreprises et des PME à des financements externes
01.07.2011 - 31.01.2015
CHF 7'923'078

Remarque : les textes de toutes les rubriques, à l’exception des résultats obtenus, décrivent la situation avant le début du projet.

Contexte

Après des années de boom économique, durant lesquelles la croissance lettonne dépassait les 10 %, l’économie du pays s’est effondrée en 2008 suite à la crise économique et financière. L’activité économique du pays s’est contractée de 18 % en 2009; aucun autre pays de l’UE n’a connu une évolution aussi dramatique. Le taux de chômage a enregistré une augmentation considérable en 2010, pour atteindre près de 20 %.

Les personnes ayant un revenu faible ou incertain ou qui ne peuvent apporter les garanties nécessaires peinent à obtenir des crédits des banques commerciales, ce qui les empêche souvent de réaliser leurs idées entrepreneuriales. Afin de réduire le taux de chômage, qui a fortement augmenté à la suite de la crise économique et financière, le gouvernement letton a décidé de faciliter l’accès au crédit des microentreprises par le biais de fonds publics.

Objectifs
  • Créer des emplois
  • Stimuler l’activité économique
Groupes cibles
  • Personnes souhaitant créer une entreprise
  • Indépendants
  • Sociétés de capitaux réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur ou égal à 1,4 million de lats (env. deux millions d’euros) et employant au maximum neuf personnes
Activités
  • Les indépendants et les microentreprises employant moins de neuf personnes pouvaient postuler pour l’obtention d’un microcrédit d’un montant maximal de 10 000 lats (env. 14 000 euros). A partir de 5000 lats (env. 7000 euros), ils devaient apporter au minimum 10 % des fonds propres. Les intérêts s’inscrivaient dans une fourchette de 5 à 8 % par an.
  • Les preneurs de crédit qui se tenaient à l’intégralité des clauses du contrat de crédit bénéficiaient d’une remise partielle du montant à rembourser. Pour les preneurs de crédit de grandes villes, cette remise ne devait pas dépasser 500 lats (env. 700 euros), et pour ceux des régions, elle ne devait pas excéder 750 lats (env. 1000 euros).
Résultats

Résultats obtenus:  

  • 1063 microcrédits ont été accordés.
  • Maintien et création de 2650 emplois.
  • Seulement 2,4 % des microcrédits n’ont pas été remboursés.

Le projet, qui a dépassé tous ses objectifs, a formellement pris fin en janvier 2015. Le fonds continuera d’être administré par la banque de développement lettonne ALTUM.


Direction/office fédéral responsable SECO
Crédit Contribution suisse à l'UE élargie
Partenaire de projet Partenaire contractuel
  • Latvian Ministry of Finance

Partenaire de mise en œuvre
Latvian Ministry of Economics and Latvian Development Financial Institution Altum

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   7'923'078 Budget suisse déjà attribué CHF   7'923'078
Phases du projet

Phase 1 01.07.2011 - 31.01.2015   (Completed)