Réduire les disparités au sein de l’UE

Article, 29.11.2018

Le Conseil fédéral souhaite soutenir le processus de rattrapage économique et social des nouveaux États membres de l’UE par une nouvelle contribution de 1,302 milliard de francs. Le Conseil des Etats approuve la contribution lors de la session d'hiver avec des réserves.

Deux gardes-frontières contrôlent un train.
200 millions CHF sont destinés à des mesures liées aux défis de la migration dans l’ensemble de l’UE © DDC

Le 28 septembre 2018, le Conseil fédéral a proposé au Parlement d’octroyer à certains États membres de l’Union européenne (UE) une deuxième contribution suisse d’un montant total de 1,302 milliard de francs, étalée sur dix ans. Le Conseil des Etats a approuvé une deuxième contribution le 29 novembre à une large majorité, à condition toutefois que l'UE ne prenne aucune mesure discriminatoire à l'encontre de la Suisse. La plus grande partie de la somme (1,102 milliard) est destinée à des projets soutenant les efforts de rattrapage économique et social des 13 pays ayant rejoint l’UE depuis 2004. Elle profitera surtout au domaine de la formation profession-nelle. Les 200 millions restants sont destinés à des mesures liées aux défis de la migration dans  l’ensemble de l’UE. Pour les projets à venir, la Suisse pourra s’appuyer sur l’expérience acquise avec les quelque 300 projets qu’elle a mis en oeuvre à partir de 2007 dans le cadre de la contribution à l’élargissement. Un article paru récemment dans "La Vie économique" donne un aperçu des chiffres clés de la nouvelle contribution. 

Poursuivre la lecture

De plus amples information sur le débat parlementaire se trouvent ici.