Relations bilatérales Suisse-Saint-Siège (Cité du Vatican)

Les relations bilatérales entre la Suisse et le Saint-Siège sont excellentes et intenses, comme en témoignent les fréquents échanges et les domaines variés de coopération entre les deux Etats.

Points clés des relations diplomatiques

Le Saint-Siège est représenté en Suisse par la nonciature apostolique, qui représente également le pape auprès de l’Église locale.

Depuis 1991, le Conseil fédéral entretient ses relations diplomatiques avec le Saint-Siège par le biais d’un ambassadeur en mission spéciale, aujourd’hui en poste à Ljubljana.

Liste des traités internationaux signés entre la Suisse et le Saint-Siège.

Historique des relations bilatérales

La nonciature apostolique en Suisse a été établie en 1586 à Lucerne. Le nonce était alors accrédité auprès des cantons catholiques, avant de l’être auprès de la Confédération dès 1803. En 1873, les événements du «Kulturkampf» en Suisse ont mené à la rupture des relations diplomatiques entre la Suisse et le Saint-Siège pour près d’un demi-siècle. L’année 2020 marque le centenaire de leur rétablissement.

Genève, avec ses organisations internationales, est l’une des villes du monde les plus visitées par les différents papes contemporains. Le pape Paul VI y effectua en 1969 la première visite d’un pape en Suisse. Jean-Paul II se rendit également au siège de l’ONU à Genève en 1982. Il mena deux visites pastorales en Suisse en 1984 puis en 2004. Le 21 juin 2018, le pape François accomplit à Genève l’une de ses rares visites dans un pays européen. Le 12 novembre de la même année eut lieu la dernière visite d’un Président de la Confédération au Saint-Siège. À cette occasion, le Conseiller fédéral Alain Berset s’était entretenu avec le pape François et avait rendu visite à la Garde suisse pontificale.

L’assermentation de la Garde suisse pontificale le 6 mai - jour de la commémoration du « Sac de Rome » en 1527 – a toujours lieu en présence de personnalités importantes du monde politique suisse (Conseillers fédéraux, Présidents du Conseil national et du Conseil des Etats, chef de l’armée etc.).

Saint-Siège, Dictionnaire historique de la Suisse