Relations bilatérales Suisse–Myanmar

La Suisse et le Myanmar ont établi des relations diplomatiques en 1957. En octobre 2012, la Suisse a ouvert une ambassade à Yangon – l’une de ses plus grandes ambassades au monde – et a lancé une stratégie de coopération Myanmar 2013-2017 (2018). Depuis, les relations entre les deux pays se sont intensifiées dans les domaines du développement, de la politique et du commerce. La Suisse et le Myanmar ont célébré les 60 ans de leurs relations diplomatiques en 2017.

Points clés des relations diplomatiques

En ouvrant son ambassade en 2012, la Suisse a renforcé ses relations bilatérales avec le Myanmar. Toutes les affaires consulaires sont traitées par le centre consulaire régional à Bangkok (Thaïlande).

Par le biais de sa stratégie de coopération, la Suisse soutient le processus de transition et de paix en cours ainsi que le développement socio-économique du Myanmar. Des consultations politiques et des réunions de haut niveau ont régulièrement lieu depuis 2012, et, en septembre 2014, le président Thein Sein a été le premier chef d’État du pays à se rendre en Suisse pour une visite officielle. La Suisse et le Myanmar ont célébré les 60 ans de leurs relations diplomatiques en 2017.

La Suisse collabore également avec le Myanmar dans le cadre de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), dont la Suisse constitue un partenaire de dialogue sectoriel depuis juillet 2016.

Banque de données des traités internationaux

Relations économiques et financières

En mai 2012, la Suisse a levé la plupart des sanctions imposées à la suite des violations des droits de l'homme perpétrées sous le régime militaire. L’embargo sur les armes et les instruments de répression est quant à lui toujours en vigueur.

Encore relativement faible, le commerce avec le Myanmar se développe. En 2017, les exportations suisses – principalement des produits pharmaceutiques et des machines – ont atteint un volume de 25 millions de francs. La même année, les importations en provenance du Myanmar – avant tout des produits textiles, des pierres précieuses et des métaux précieux – se sont élevées à 67 millions de francs.

Mesures à l'encontre du Myanmar, SECO

Promotion du commerce Switzerland Global Enterprise, SGE

Coopération suisse au Myanmar

L’Aide humanitaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC) est engagée au Myanmar depuis 1994.

Depuis 2012, son action est complétée par un programme de coopération au développement (stratégie de coopération Myanmar 2013-2017 (2018)), qui met l'accent sur les quatre domaines suivants:

  • Emploi et formation professionnelle
  • Agriculture et sécurité alimentaire
  • Santé, services sociaux et gouvernance locale
  • Promotion de la paix, démocratisation et protection de la population civile

Coopération au développement et aide humanitaire

Stratégie – Myanmar

Les Suisses et les Suissesses au Myanmar

Fin 2017, 137 ressortissants suisses vivaient au Myanmar.

Historique des relations bilatérales

Né de l’unification de plusieurs royaumes au XIe siècle, le Myanmar (Birmanie) s'est trouvé sous l’autorité britannique de 1824 à 1948. Une fois indépendant, le nouvel état a immédiatement été reconnu par la Suisse. Les relations diplomatiques ont été établies en 1956. De 1957 à 1965, la Suisse disposait d'un consulat honoraire dans la capitale Rangoun, aujourd'hui appelée Yangon. Elle y a ouvert une ambassade en 2012, en réaction à la transition démocratique du Myanmar et à la volonté du pays de s’ouvrir sur le monde.

Birmanie (Myanmar), dictionnaire historique de la Suisse