Focus Risque d’enlèvement dans le Sahara et le Sahel

Des bandes armées et des terroristes islamistes, qui vivent de contrebande et d'enlèvements contre rançon, sévissent dans une grande partie du Sahara et du Sahel. Ils sont bien organisés, opèrent sans tenir compte des frontières, et ont des contacts avec des groupes criminels locaux. 

Le risque d’enlèvement est très élevé dans certaines régions et a encore tendance à augmenter.

Depuis novembre 2009, de nombreux étrangers ont été enlevés dans la région du Sahara et du Sahel. Tous étaient des touristes ou des employés d'organisations humanitaires et d'entreprises étrangères, entre autres:

  • le 15 janvier 2019, un Canadien à Tiabongou (province de Yagha, Burkina Faso); le lendemain, il a été retrouvé mort dans la province de Oudalan.
  • le 23 septembre 2018, un Sud-Africain, un Indien et leur chauffeur local dans la province de Soum (Bourkino Faso).
  • le 17 septembre 2018, un prêtre italien et deux personnes locales dans la région de Tillaberi (Niger).
  • le 11 avril 2018, un humanitaire allemand est enlevé près de Ayorou (Region Tillaberi, Niger).
  • le 23 mars 2017, un ressortissant français près de Goz Beida (région de Ouaddai, Tchad).
  • le 7 février 2017, une religieuse colombienne à Karangasso (région de Sikasso, Mali).
  • le 24 décembre 2016, une humanitaire française est enlevée à Gao (Mali).
  • le 14 octobre 2016, un humanitaire américain est enlevé à Abalak, dans la province du Tahoua (Niger).
  • le 15 janvier 2016, un couple australien est enlevé à Baraboulé, dans la province du Soum (Burkina Faso).
  • le 8 janvier 2016, une suissesse est enlevée à Tombouctou (Mali).
  • le 4 avril 2015, un ressortissant roumain est enlevé à Tambao, dans la province de l’Oudalan (Burkina Faso).

Plusieurs personnes se trouvent toujours entre les mains de leurs ravisseurs.

Avant de planifier votre voyage, consultez les conseils aux voyageurs pour les différents pays de la région.
Destinations de voyage

Terrorisme et enlèvements

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.