Relations bilaterales Suisse–Hong Kong

Pour la Suisse, Hong Kong est un partenaire économique très important. Cependant, Hong Kong est une zone administrative spéciale depuis le 1er juillet 1997 et sa rétrocession à la République populaire de Chine. Ainsi, Hong Kong ne mène pas de politique extérieure autonome. 

Coopération économique

Hong Kong sert souvent de porte d’entrée pour les exportations suisses vers la Chine continentale. En outre, la ville constitue une place financière d’importance dans laquelle de nombreuses institutions bancaires suisses se sont établies dès les années 1960.
La Suisse entretient un dialogue financier avec Hong Kong de manière régulière. Par ailleurs, un accord de libre-échange entre les Etats de l’AELE, dont la Suisse fait partie, et Hong Kong est en vigueur depuis le 1er octobre 2012.
Un Swiss Business Hub se situe à Hong Kong.

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Swiss Business Hub, Hong Kong

SECO, Accord de libre-échange entre l'AELE et Hong Kong

Les Suissesses et les Suisses à Hong Kong

Fin 2018, 2’018 ressortissants suisses vivaient à Hong Kong.

Historique des relations bilatérales

Au cours du 19e siècle, Hong Kong est devenue l’un des centres commerciaux les plus importants d’Asie. La Suisse était déjà présente à Hong Kong en 1842 avec Theodor Jost, premier préfet apostolique sur l’île. Au début du 20e siècle, des missionnaires catholiques et protestants – en particulier de la Mission de Bâle – ainsi que des commerçants suisses se sont établis sur le territoire.
De 1842 (Traité de Nankin) à 1997 (rétrocession à la Chine), Hong Kong a été une colonie britannique. Aujourd’hui Hong Kong est gouverné selon le principe de « un pays deux système », principe énoncé par Deng Xiaoping en 1997 lors de sa rétrocession à la Chine.

Hong Kong, dictionnaire historique de la Suisse