Contribution de la Suisse à l’UE élargie

Tram à Olomouc
La Suisse se mobilise, par exemple, pour la promotion des transports publics en République tchèque. © SECO

La Suisse fournit, dans le cadre de son engagement en faveur de l’Union européenne (UE) élargie, une contribution de 1,302 milliard CHF au profit de la Bulgarie, de Chypre, de la Croatie, de l’Estonie, de la Hongrie, de la Lettonie, de la Lituanie, de Malte, de la Pologne, de la République tchèque, de la Roumanie, de la Slovaquie et de la Slovénie. Les projets dans les Etats ayant adhéré à l’UE en 2004 ont été clôturés en juin 2017.

L’engagement, qualifié de «contribution à l’élargissement», se matérialise sous la forme d’un soutien accordé à de nombreux projets dans les pays ayant rejoint l’UE depuis 2004. Il doit en outre aider à réduire les disparités économiques et sociales au sein de l’UE. La Suisse consolide de cette manière ses relations avec l’ensemble de l’UE, en particulier avec les jeunes Etats membres.

Différents offices fédéraux effectuent des tâches s’inscrivant dans la contribution à l’élargissement. La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) se chargent de l’organisation et de la mise en œuvre des projets de la contribution à l’élargissement. La Direction des affaires européennes (DAE) accompagne pour sa part la politique européenne.