La Suisse dans les organisations internationales

Le DFAE cherche à promouvoir la représentation de la Suisse et la défense de ses intérêts au sein des organisations internationales.

L’engagement multilatéral de la Suisse se veut un engagement à long terme, axé sur la continuité. Pour défendre au mieux ses intérêts de politique extérieure dans le contexte multilatéral et pouvoir participer à la définition d’un environnement international de plus en plus complexe, la Suisse s’attache à être convenablement représentée au sein des organisations internationales.

À cette fin, les objectifs suivants ont été arrêtés :

  • assurer la représentation de la Suisse au sein des organes et commissions politiques,

  • faire en sorte que des Suissesses et des Suisses occupent des positions stratégiques de cadres dans les organisations internationales,

  • encourager la relève afin que les intérêts de la Suisse soient davantage pris en compte dans les organisations internationales.

Présence de la Suisse au sein des organes et instances politiques des organisations internationales

Depuis son adhésion à l'ONU en 2002, la Suisse a continuellement renforcé sa représentation et sa visibilité au sein des organisations internationales. Elle a ainsi mené plusieurs campagnes politiques en soutien aux diverses candidatures de la Suisse et de citoyens helvétiques. 

Actuellement, la Suisse est membre des organisations internationales suivantes :

  • Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI), 2019-2025
  • Commission des stupéfiants (CND), 2018-2021
  • Union internationale des télécommunications (UIT), 2019-2022
  • Conseil d’exploitation postale de l’Union postale universelle (CEP-UPU), 2017-2020
  • Conseil d'administration de l'Union postale universelle (CA-UPU), 2017-2020
  • Bureau international d'éducation (BIE) de l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), 2015-2019, 2020-2021
  • Conseil exécutif de l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), 2019-2023
  • Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel (ICSICH) de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), 2020-2024
  • Commission de la science et de la technique au service du développement (CSTD) du Conseil économique et social des Nations Unies, 2021-2024

Suissesses et Suisses occupant des fonctions de cadres dans des organisations internationales

Suivant les fonctions et les organisations, les candidats sont soit élus, soit nommés. Le DFAE, parfois en collaboration avec d’autres départements, mène des campagnes en soutien aux candidats suisses briguant des fonctions de cadres.

Liste (non exhaustive) de Suissesses et de Suisses occupant des fonctions de cadres au sein d’organisations internationales

  • Philippe Baechtold, directeur de la section du droit des brevets, Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI)
  • Peter Binder, membre du Conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), 2019-2023
  • Peter Blattner, président de la Commission internationale de l’éclairage (CIE)
  • Pascal Clivaz, vice-directeur général de l'Union postale universelle (UPU), 2013-2016 et 2017-2020
  • Thomas Cottier, membre de l’arrangement d’arbitrage d’appel provisoire multipartite de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)
  • Daniel Fink, membre du Sous-comité pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), 2018-2020
  • Thomas Gass, coprésident du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED), 2019-2021
  • Marianne Gasser, cheffe du bureau de Damas pour l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie
  • Henri Gétaz, secrétaire général de l’Association européenne de libre-échange (AELE) 
  • Heidi Grau, envoyée spéciale de l’OSCE pour l’Ukraine
  • Philip D. Jaffé, membre du Comité de l’ONU pour les droits de l’enfant (CRC), 2019-2023
  • Marcel Jullier, membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires de l’ONU (CCQAB), 2017-2019 et 2020-2022
  • Walter Kälin, expert du Groupe de haut niveau sur les déplacements internes
  • Christine Kaufmann, présidente du Groupe de travail sur la conduite responsable des entreprises, Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)
  • Daniel Kipfer Fasciati, médiateur pour le régime des sanctions de l’ONU contre les groupes État islamique (EI) et Al-Qaida.
  • Philippe Lazzarini, commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), 2020-2023
  • Mirko Manzoni, envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Mozambique
  • Beatrice Maser, directrice régionale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Société financière internationale (IFC)
  • Bobjoseph Mathew, vice-président du Comité international de métrologie légale (CIML), Organisation internationale de métrologie légale (OIML)
  • Niklaus Meier, membre du Conseil de direction de l'Institut international pour l'unification du droit privé (UNIDROIT), 2019-2023
  • Nils Melzer, rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH)
  • Chitra Narayanaswamy, directrice (contrôleur), Département de la gestion des programmes et des finances, Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI)
  • Daniel Neuenschwander, directeur de transport spatial, Agence spatiale européenne (ESA)
  • Urs Niggli, membre du Groupe scientifique, Sommet sur les systèmes alimentaires 2021 
  • Bruno Oberle, directeur général, Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
  • Stéphane Rey, membre du Groupe consultatif du Fonds de l’ONU pour la consolidation de la paix, 2020-2022
  • Philippe Richard, membre du Comité international des poids et mesures, Bureau international des poids et mesures (BIPM)
  • Markus Schefer, membre du Comité de l’ONU pour les droits des personnes handicapées (CRPD), 2019-2022
  • Christine Schraner Burgener, envoyée spéciale du secrétaire général de l’ONU pour le Myanmar
  • Gaudenz Silberschmidt, directeur Santé et partenariats multilatéraux auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)
  • Mirjana Spoljaric Egger, secrétaire générale adjointe et administratrice assistante au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
  • Martin Steinacher, directeur des finances et des ressources humaines de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN)
  • Dorothea Winkler, membre du groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA), 2017-2020