Dimension humaine

Ein Mann mit Megaphone führt eine Demonstration an in Dublin, 12 November 2011
Manifestation pacifique dans le centre de Dublin le 12 novembre 2011 pour le droit à la liberté de réunion pacifique, intrinsèque à toute société démocratique. ©OSCE

Le respect et la protection des droits de l’homme constituent une priorité dans la dimension humaine de la sécurité.

Les domaines suivants sont attachés à la dimension humaine de la sécurité :

  • action en faveur de l’établissement et de la promotion de structures démocratiques ;
  • élections régulières et équitables ;
  • liberté des medias ;
  • droits des minorités ;
  • état de droit ;
  • tolérance et non-discrimination ;
  • protection des droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels ;
  • questions relatives au genre.

L’OSCE s’engage en faveur du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, corollaires indispensables d’une sécurité et d’une stabilité durables. Trois institutions indépendantes de l’OSCE jouent un rôle très important pour assurer l’exécution des engagements au titre de la dimension humaine de l’OSCE:

Pendant son année présidentielle, en 2014, la Suisse a essentiellement mis l’accent sur la réalisation des engagements pris par les Etats participants de l’OSCE au cours des 40 dernières années, en particulier en matière de lutte contre la torture et de droits de l’homme. Elle a également œuvré en faveur du renforcement de la participation de la société civile et entend bien poursuivre son action dans ce domaine.

En 2014, alors qu’elle assurait la présidence de l’OSCE, la Suisse a mis l’accent sur l’exécution des engagements liés à la dimension humaine. Tout Etat présidant l’OSCE est tenu de remplir certaines obligations et d’assumer certaines responsabilités. La Suisse s’est engagée à mieux satisfaire sur son territoire les obligations émanant de l’organisation et a procédé à une auto-évaluation de ses prestations.

L'ambassadeur Greminger dans sa fonction de président du Comité de la dimension humaine pendant une manifestation sur le thème des réfugiés
L'ambassadeur Greminger dans sa fonction de président du Comité de la dimension humaine pendant une manifestation sur le thème des réfugiés. © OSCE

Informations supplémentaires