Au sein du DFAE, la Division Paix et droits de l’homme (DPDH) est chargée de la promotion de la paix et des droits de l’homme dans le cadre de la stratégie de politique étrangère du Conseil fédéral. La sécurité des individus et leur protection contre la violence, la guerre et l’arbitraire sont au cœur de ses activités. La DPDH fait partie du Secrétariat d’État.

Afin de remplir sa mission, la DPDH dispose d’un crédit qui s’inscrit dans le cadre de la coopération internationale et qui doit être approuvé tous les quatre ans par le Parlement. 

La DPDH compte huit sections:

Paix et droits de l’homme – Géographique :

  • Paix – Europe, Asie et Amérique latine
  • Paix – Afrique
  • Paix – MENA
  • Médiation et autres thématiques

Paix et droits de l’homme – Thématique :

  • Pool d’experts pour la promotion civile de la paix
  • Diplomatie humanitaire
  • Déplacement forcé et migration
  • Diplomatie des droits de l’homme

Paix

Les quatre sections géographiques s’occupent des thèmes suivants: prévention des conflits, résolution des conflits et maintien durable de la paix. Parmi leurs principales compétences figurent notamment les bons offices – en particulier la médiation et la facilitation –, l’accompagnement d’élections et de processus démocratiques, le traitement du passé ainsi que la prévention des atrocités et de l’extrémisme violent. Ces sections mettent en œuvre les stratégies relatives à ces thèmes et se mobilisent en faveur de la définition de principes directeurs et de normes au niveau international. En collaboration avec des organisations partenaires, elles proposent des formations, soutiennent des initiatives sur place dans ces domaines et fournissent un appui politique, technique ou financier. Les trois premières sections se consacrent chacune à une région d’intervention prioritaire; la quatrième s'articule autour d’axes thématiques.

Paix

Diplomatie des droits de l’homme

La section Diplomatie des droits de l’homme s’engage en faveur du respect des droits de l'homme dans le monde. Elle met en œuvre la stratégie des droits de l’homme du DFAE, mène des dialogues en la matière avec certains États et encourage les échanges d’experts. Elle collabore en outre étroitement avec la société civile sur place afin d’améliorer les droits de l’homme de manière concrète. Elle met enfin en œuvre le plan d’action qui vise l'abolition universelle de la peine de mort.

Diplomatie des droits de l’homme

Diplomatie humanitaire

La section Diplomatie humanitaire est chargée de la protection des personnes déplacées et de celle de la population civile dans les conflits armés. Elle contribue à la définition et au développement de normes internationales. Elle enfin met en œuvre les stratégies destinées à lutter contre le commerce illicite d’armes de petit calibre et de mines antipersonnel ainsi que celles visant le désarmement, la démobilisation et la réintégration dans la vie civile d’anciens soldats, en particulier les enfants soldats.

Diplomatie humanitaire

Déplacement forcé et migration

La section Déplacement forcé et migration se mobilise en faveur de politiques d’asile et migratoire fondées sur le respect de la dignité humaine. Elle s’engage par ailleurs dans la lutte contre la traite des êtres humains. Elle collabore en particulier à la définition de principes directeurs et de normes au niveau international.

Déplacement forcé et migrationre

Pool d’experts pour la promotion civile de la paix (PEP)

Le PEP met des expertes et des experts à disposition de projets bilatéraux ou multilatéraux ainsi que pour des missions internationales de maintien de la paix ou d’observation électorale. Un exemple de détachement est la participation de la Suisse à la Mission spéciale d’observation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en Ukraine.

Pool d’experts