Le président du Ghana Nana Akufo-Addo reçu en visite d’État en Suisse

Communiqué de presse, 28.02.2020

Emmené par la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, le Conseil fédéral in corpore a reçu vendredi 28 février 2020 le chef d’État de la République du Ghana, M. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, en visite d’État en Suisse. Les entretiens officiels au Bernerhof ont porté principalement sur les relations économiques, la collaboration sur les questions environnementales et la politique de paix et de sécurité.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a serré la main du président du Ghana, Nana Akufo-Addo, à Berne.
Lors de sa rencontre avec le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rendu hommage à la politique de paix et de sécurité du Ghana. © Thomas Hodel

Les deux parties ont souligné les bonnes et étroites relations qu’entretiennent de longue date la Suisse et le Ghana. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a souligné dans son discours le caractère historique de cette visite d’État pour la Suisse, parce qu’elle n’est que la troisième du président d’un pays de l’Afrique subsaharienne et la première depuis que le Ghana a accédé à l’indépendance en 1957. Elle a aussi relevé la logique dans laquelle elle s’inscrit, les relations entre la Suisse et le Ghana étant marquées depuis longtemps par une estime mutuelle. Le gouvernement suisse a reçu le président ghanéen vendredi après-midi sur la Place fédérale, avec les honneurs militaires. Outre la présidente de la Confédération, les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont participé aux entretiens officiels au Bernerhof. La délégation du Ghana était notamment composée, en plus du président Akufa-Addo, de la ministre des affaires étrangères Shirley Ayorkor Botchwey.

Les relations économiques se caractérisent par les importations d’or et de cacao : le Ghana est le principal fournisseur de fèves de cacao de la Suisse et il fait partie des dix pays de provenance principaux de l’or qu’elle importe. Les deux délégations ont discuté de la manière de mieux tenir compte des aspects sociaux et environnementaux dans le développement économique et l’extraction de matières premières. La Suisse a salué à cet égard les mesures prises par le Ghana, tels que l’engagement qu’il a pris dans le cadre de l’initiative pour la transparence des industries extractives de publier les flux financiers du secteur des matières premières. Pour le cacao, la Plate-forme suisse du cacao durable contribue à renforcer la durabilité du secteur sur les plans social, écologique et économique.

Le Ghana est un pays prioritaire de la coopération économique au développement du Secrétariat d’État à l’économie. Le Conseil fédéral entend prolonger ce programme, qui vise à aider le Ghana à diversifier davantage son économie et son commerce, pour la période 2021 à 2024.
Le conseiller fédéral Ignazio Cassis et la ministre ghanéenne des affaires étrangères Shirley Ayorkor Botchwey ont signé en présence de la présidente de la Confédération et du président du Ghana une déclaration d’intention sur la coopération en matière environnementale. La déclaration prévoit une étroite collaboration entre le Ghana et la Suisse pour la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat. La question de la gestion des déchets dangereux a également été abordée. Les deux parties sont convenues de poursuivre leur collaboration en la matière.

Les entretiens ont par ailleurs porté sur la politique de paix et de sécurité. La délégation du Conseil fédéral a salué le grand engagement du Ghana à cet égard dans le cadre de l’ONU et de l’Union africaine. Le projet de zone de libre-échange continentale africaine, qui vise à renforcer la cohésion économique du continent africain et à augmenter la prospérité, a également été abordé. La Suisse soutient depuis 2006 le Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix, sis à Accra, la capitale du Ghana. La Suisse a assuré le Ghana qu’elle continuera à soutenir ce centre.

Comme le veut la tradition, le premier jour de la visite d’État s’achève par un dîner de gala. Pour ouvrir la deuxième journée, la présidente de la Confédération et le président ghanéen se rendront au Musée des Beaux-Arts de Berne pour un aperçu de l’exposition de l’artiste ghanéen El Anatsui, dont l’inauguration est prévue pour le mois de mars. Le Ghana étant le plus grand fournisseur de fèves de cacao de la Suisse, ils se rendront ensuite dans une usine de chocolat. La visite d’État prendra fin dans l’après-midi du samedi 29 février 2020 à Zurich, où la présidente de la Confédération prendra congé de son hôte.


Informations complémentaires

Visite d’Etat du président du Ghana
Relations bilatérales Suisse–Ghana


Contact

André Simonazzi
porte-parole du Conseil fédéral
+41 (0)79 597 64 49

Service d’information du DETEC
+41 (0)58 462 55 11
info@gs-uvek.admin.ch

Service d’information du DEFR
+41 (0)58 462 20 07
info@wbf.admin.ch

Communication DFAE
+41 (0)58 462 31 53
kommunikation@eda.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Département fédéral des affaires étrangères