Déclaration du Conseil fédéral

Berne, Communiqué de presse, 07.09.2011

Le Conseil fédéral a pris connaissance, ce mercredi 7 septembre, de la décision de Madame Micheline Calmy-Rey de quitter le Collège à la fin de cette année.

Le Conseil fédéral a pris connaissance, ce mercredi 7 septembre, de la décision de Madame Micheline Calmy-Rey de quitter le Collège à la fin de cette année. La présidente de la Confédération a fait savoir au Conseil fédéral qu'elle renonçait à se présenter à l'élection complète du gouvernement, le 14 décembre prochain.

Neuf années durant, depuis son élection, le 4 décembre 2002, la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey a assuré la tâche de cheffe du Département fédéral des affaires étrangères.

Au cours de son mandat, Madame Calmy-Rey s'est engagée de toutes ses forces au service de notre pays, de sa population et de ses institutions. Elle a dirigé la diplomatie suisse avec ténacité et passion, déployant de grands efforts afin de développer la visibilité de la Suisse sur la scène internationale, la participation active de notre pays au dialogue et à la recherche de solutions aux grands défis de notre époque, privilégiant les aspects liés à la coopération internationale. Simultanément, Madame Calmy-Rey a intensifié le réseau de nos relations à l'étranger.

Au plan intérieur, Madame Calmy-Rey a entrepris d'importantes réformes au sein de son département et elle a donné des impulsions significatives lors des travaux liés à la réforme du gouvernement.

Durant ses deux années de présidence, en 2007 et 2011, Madame Micheline
Calmy-Rey s'est montrée profondément attachée au principe de la collégialité et à la recherche constante de consensus. Elle a toujours défendu nos institutions ainsi que les valeurs démocratiques de notre pays.

Le Conseil fédéral gardera de Madame Micheline Calmy-Rey l'image d'une magistrate engagée et d'une collègue très appréciée.

D'ores et déjà, le Conseil fédéral exprime sa vive gratitude à Madame Calmy-Rey. Pour elle-même et pour ses proches, il forme tous ses vœux de santé et de bonheur.


Editeur:

Conseil fédéral
Chancellerie fédérale
Département fédéral des affaires étrangères