La Suisse appelle à la protection de la population civile en Libye

Berne, Communiqué de presse, 22.08.2011

La Suisse a pris connaissance de la situation actuelle en Libye et suit attentivement les développements qui se déroulent à Tripoli. La Suisse appelle toutes les parties à la retenue, à respecter leurs obligations de droit international et à prendre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer la meilleure protection possible de la population civile. La Suisse appelle le régime Kadhafi à quitter le pouvoir immédiatement pour éviter que la population civile continue à souffrir.

La Suisse exprime sa profonde sympathie aux familles et aux proches des victimes des affrontements de ces derniers mois en Libye.  

La Suisse a également pris connaissance de l’arrestation de Saïf al-Islam Kadhafi. Elle appelle les responsables libyens à veiller à ce que tous les coupables soient traduits en justice. 

La Suisse a été l'un des premiers pays à ouvrir, mi-mars 2011, un bureau de l'Aide humanitaire à Benghazi pour contribuer à réduire les souffrances du peuple libyen. Cet engagement est maintenu. En attendant l'élection d'un gouvernement légitime, le Conseil national de transition libyen (CNT) est l'unique interlocuteur de la Suisse en Libye. La Suisse a ouvert un bureau de liaison à Benghazi en vue d’intensifier ses relations politiques avec le CNT. Elle entend réouvrir son ambassade à Tripoli aussi rapidement que possible.


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères