Le DFAE rappelle à Berne pour consultations l’ambassadeur de Suisse en Syrie

Berne, Communiqué de presse, 18.08.2011

La Suisse condamne les récents actes de violence perpétrés par les forces de sécurité syriennes à l’encontre de la population civile. A plusieurs reprises déjà, elle a publiquement appelé les autorités à respecter les droits fondamentaux. Le comportement inacceptable des forces de sécurité syriennes a amené le DFAE à rappeler à Berne pour consultations l’ambassadeur de Suisse en poste à Damas.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a suivi avec une profonde inquiétude les événements survenus en Syrie au cours des derniers mois et semaines. Il déplore particulièrement le grand nombre de morts et de blessés, et présente ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes.  

Le DFAE appelle les autorités syriennes à mettre immédiatement fin à la répression et à respecter les droits fondamentaux de la population en Syrie, dont le droit à la vie, l’interdiction de la torture, ainsi que la liberté d’opinion et de réunion. Il condamne entre autres l’utilisation de la violence contre les manifestants, les détentions arbitraires et l’usage de la torture.   

Le DFAE demande que des enquêtes indépendantes soient menées rapidement afin de déterminer les circonstances exactes de ces violences et d’identifier leurs auteurs.  

Les nombreux appels de la communauté internationale à mettre un terme aux violences ayant été ignorés, le DFAE a décidé de rappeler à Berne pour consultations l’ambassadeur de Suisse en Syrie. Cette décision intervient parce que la Suisse ne peut tolérer les violations systématiques des droits humains que les forces de sécurité syriennes infligent à la population civile. De par sa tradition humanitaire, la Suisse désire ainsi envoyer un signal fort à Damas. Le rappel de l’ambassadeur de Suisse à Damas n’équivaut toutefois pas à une rupture des relations diplomatiques. L’Ambassade de Suisse à Damas demeure ouverte et pleinement opérationnelle. 

A l’instar des sanctions imposées par l’UE, le Conseil fédéral a adopté le 18 mai 2011 une ordonnance instituant des mesures à l’encontre de la Syrie. Cette ordonnance a été complétée le 24 mai 2011 puis le 17 août 2011. Les mesures portent notamment sur le gel des avoirs de responsables et proches du régime syrien, l’interdiction d’exporter du matériel militaire et des restrictions de voyage.   

Le Conseil fédéral suit de près les développements en Syrie. L’Ambassade de Suisse à Damas maintient un contact étroit avec les représentations d’autres Etats et les citoyens suisses en Syrie.

Le DFAE demande également aux autorités syriennes de garantir l’accès des journalistes étrangers aux régions en crise afin de leur permettre de couvrir ces événements. 


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères