Visite d’Etat du Roi et de la Reine d’Espagne en Suisse

Berne, Communiqué de presse, 12.05.2011

Le Conseil fédéral a reçu le Roi Juan Carlos I et la Reine Sofia d’Espagne pour une visite d’Etat en Suisse. Après l’arrivée à Zurich, en présence de la Présidente de la Confédération, Madame Micheline Calmy-Rey, un train spécial a conduit le couple royal à Berne pour les honneurs militaires, les discours officiels au Parlement et les entretiens bilatéraux entre les délégations espagnoles et suisses. Vendredi, le deuxième jour de la visite d’Etat se poursuit par une rencontre avec les milieux économiques suisses à Berne et par un programme culturel dans le Canton de Vaud.

La famille royale a des liens étroits avec la Suisse. Enfant, le Roi d’Espagne a vécu plusieurs années à Lausanne et à Fribourg. Hormis sa visite d’Etat en 1979, il a visité plusieurs fois notre pays ces dernières années, notamment la Genève internationale (OIT, CERN, Telecom, Conseil des droits de l’homme). Il a reçu, en 1993, le titre de docteur honoris causa de l’Université de Fribourg en reconnaissance de son action politique et, en 1996 à Lausanne, le Prix Jean Monnet pour son engagement en faveur d’une Europe intégrée. Son rôle essentiel dans la transition démocratique espagnole et dans le rayonnement international de l’Espagne lui vaut un très grand respect en Suisse et partout dans le monde.

Les relations qui unissent la Suisse et l’Espagne sont chaleureuses et intenses et ponctuées depuis plusieurs années par des rencontres régulières à haut niveau. Cette visite d’Etat témoigne de l’amitié et du respect mutuel qui caractérisent les liens entre les deux pays. La Suisse et l’Espagne partagent une identité de vue sur de nombreux sujets de politique internationale, notamment le renforcement du multilatéralisme. Une Déclaration conjointe, signée à Cordoue en 2007 par les ministres des affaires étrangères, donne une base solide à plusieurs projets de coopération sur le plan politique. La dernière visite d’Etat du Souverain espagnol en Suisse remonte à 1979.

Les entretiens bilatéraux se sont déroulés sous la présidence de Madame Micheline Calmy-Rey, Présidente de la Confédération et cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères et du Roi Juan Carlos I. Madame Trinidad Jiménez, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Royaume d’Espagne, ainsi que les conseillers fédéraux Doris Leuthard, Didier Burkhalter et Johann Schneider-Ammann ont également participé aux entretiens.

Lors des entretiens entre les deux délégations, les discussions ont notamment porté, sur le plan bilatéral, sur la collaboration scientifique et économique entre les deux pays. Sur le plan international, les ministres ont abordé, entre autres, la politique européenne, la situation en Afrique du Nord, au Moyen Orient et en Amérique latine, ainsi que diverses questions dans les domaines de l’énergie et l’architecture financière internationale. S’agissant des relations entre la Suisse et l’Union européenne, Madame Calmy-Rey a expliqué la volonté de la Suisse de poursuivre la voie bilatérale par une approche d’ensemble et coordonnée permettant d’approfondir nos relations avec l’UE dans divers domaines tout en maintenant une autonomie suffisante quant aux décisions concernant la reprise de l’acquis communautaire.

L’Espagne et la Suisse ont des relations très intenses sur le plan économique, touristique, culturel et humain. Il y a 64’000 ressortissants espagnols en Suisse - sans compter les double-nationaux - et 23’000 résidents suisses en Espagne. La coopération entre les deux pays a été renforcée ces dernières années par la signature d’un accord de réadmission en 2003 et d’un Protocole de révision de la convention de double imposition en 2006, révisé en 2010. Un "Business Hub“ a été inauguré en 2002 à l’Ambassade de Suisse à Madrid. Sur le plan culturel, la participation de la Suisse à la foire d’art moderne de Madrid “Arco“ a fait l’événement en 2003, date du lancement d’un programme pluriannuel de Présence Suisse en Espagne. En 2007, les projecteurs furent braqués sur Valence où l’équipe suisse d’“Alinghi“ a défendu son titre dans la Coupe de l’America. En 2008, la Suisse a pris part à l’exposition universelle de Saragosse. 

Vendredi, la deuxième journée de la visite d’Etat débute par un petit déjeuner entre le Roi Juan Carlos et des grands patrons de l’économie suisse, rencontre à laquelle participe également la Présidente de la Confédération. Sur le plan économique, les échanges entre la Suisse et l’Espagne ont plus que doublé dans la dernière décennie, malgré la crise. En 2010, le commerce bilatéral a progressé de 8,9% pour s’élever à 11,3 milliards de francs (6,4 milliards d’exportation et 4,9 milliards d’importations). L’Espagne est notre dixième client et notre onzième fournisseur. A fin 2009, les investissements suisses en Espagne se montaient 15,7 milliards de francs. La Suisse est le neuvième investisseur étranger en Espagne. Il y a quelques 250 entreprises suisses en Espagne qui occupent près de 55’000 personnes. L’Espagne est le onzième investisseur étranger en Suisse.

La suite de la journée de vendredi est consacrée à un programme culturel au Musée de l’Hermitage à Lausanne, qui accueille l’Exposition de peintres espagnols « El modernismo, de Sorolla à Picasso », puis à une rencontre avec la communauté espagnole en Suisse à Beaulieu à Lausanne. Après un déjeuner dans la campagne vaudoise, le couple royal espagnol regagnera Madrid vendredi en fin de journée depuis Genève.


Pour plus d’information :
Raphaël Saborit, porte-parole DFAE, +41 79 335 76 14


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères