FMI et Banque mondiale: assemblée de printemps 2011

Berne, Communiqué de presse, 13.04.2011

La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, cheffe de la délégation suisse, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, et Philipp Hildebrand, président de la direction générale de la Banque nationale suisse (BNS), participeront les 15 et 16 avril 2011 à l'assemblée de printemps organisée conjointement par le Fonds monétaire international (FMI) et le groupe de la Banque mondiale à Washington. Les discussions du Comité monétaire et financier international (CMFI) porteront principalement sur la situation économique mondiale et le futur rôle du FMI au sein du système financier et monétaire international. Quant au Comité du développement, il se penchera essentiellement sur la volatilité des prix des denrées alimentaires, la réforme de la Banque mondiale et les progrès réalisés pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement.

Les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales examineront, au sein du CMFI, les perspectives économiques mondiales. L'économie mondiale commence à se redresser. Dans les pays industrialisés, le chômage reste toutefois élevé, tandis qu'un certain nombre de pays émergents pourraient bientôt entrer dans une période de surchauffe. Jusqu'à la fin de 2011, le FMI s'attend à une croissance économique mondiale de quelque 4,5 %. Les pays émergents ou en développement enregistrent une croissance de près de 6,5 %, contre 2,5 % environ pour les pays industrialisés. Le FMI demande une fois de plus à ses membres de mener une politique axée sur la durabilité en matière de budget et d'endettement et de poursuivre les efforts de réforme et d'assainissement du secteur financier.

Les discussions relatives au futur rôle du FMI porteront sur différentes mesures visant à renforcer le système financier et monétaire international, qui auront été discutées auparavant dans le cadre de la rencontre des ministres du G20. Il s'agit principalement des mesures envisageables pour stabiliser les flux de capitaux, des filets de sécurité financière au niveau mondial, du rôle des droits de tirage spéciaux et du renforcement de la surveillance du secteur financier exercée par le FMI.

Le Comité du développement de la Banque mondiale et du FMI se penchera sur la volatilité des prix des denrées alimentaires, sur les réformes concernant les instruments et la gouvernance de la Banque mondiale, sur les progrès réalisés pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement ainsi que sur l'aide apportée aux Etats fragiles par la Banque mondiale.


Contact

Mario Tuor, responsable de la communication, Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales,
+41 31 322 46 16, mario.tuor@sif.admin.ch

Raymund Furrer, responsable du domaine Coopération multilatérale, Secrétariat d'Etat à l'économie,
+41 31 324 08 19, raymund.furrer@seco.admin.ch

Olivier Chave, chef de la division Institutions globales, Direction du développement et de la coopération,
+41 31 322 86 09, olivier.chave@deza.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Département fédéral des affaires étrangères
Département fédéral de l
Département fédéral des finances