L’image de la Suisse à l’étranger reste stable

Berne, Communiqué de presse, 01.02.2011

La Suisse conserve son 8e rang au classement du Nation Brands Index (NBI) 2010, ce qui en fait l’un des pays les plus attractifs au monde. Ce résultat est d’autant plus remarquable que cette année, la Suisse s’est souvent retrouvée sous les projecteurs de l’actualité internationale. L’image du pays s’est tout de même trouvée légèrement écornée dans un domaine notamment, celui ayant trait à la population, ceci tout particulièrement en Turquie et en Egypte. Comme les années précédentes, la Suisse réalise un meilleur score dans les pays lointains qu’en Europe, l’Allemagne faisant toutefois à nouveau figure d’exception.

Réalisée à un rythme annuel, l’enquête du Nation Brands Index (NBI) s’attache à évaluer les atouts de 50 pays et l’attraction qu’ils exercent à l’aune de six critères : gouvernance, investissements et immigration, exportations, tourisme, culture et patrimoine culturel, population. Pour la troisième année consécutive, la Suisse occupe le 8e rang. Les autres Etats figurant au palmarès des dix premiers sont de bien plus grande envergure. Dans cinq des six critères, la Suisse se situe parmi les 12 meilleurs pays et jouit d’une image très homogène. Elle obtient ainsi un résultat sensiblement meilleur que d’autres pays comparables du point de vue de la taille ainsi que du poids politique et économique.

La Suisse a réalisé son meilleur score en Allemagne (2e rang) et son moins bon en Turquie (12e rang). D’une manière générale, l’image de la Suisse est meilleure hors des frontières européennes.  

L’engagement de la Suisse en faveur de l’environnement ainsi que son excellente qualité de vie ont, cette année encore, été considérés comme ses principaux atouts. Bien que la Suisse ait également recueilli de très bons résultats en ce qui concerne le respect des droits politiques des citoyens, elle a dû céder sa 1ère place au Canada. C’est sur le critère de la population que la Suisse a enregistré son principal revers en passant du 4e au 8e rang. A noter, en particulier, la très forte baisse de la note attribuée à la Suisse par la Turquie (- 22 rangs). Dans ce domaine, l’Egypte, la France, la Corée du Sud, la Pologne, la Suède et l’Allemagne jugent également la Suisse nettement plus sévèrement que les années précédentes. Concernant l’aspect Investissements et immigration, la Suisse a perdu 2 rangs pour se situer en 5e place, tandis qu’elle a reculé d’un rang pour le critère Exportations, prenant ainsi la 7e place. A l’instar des années précédentes, le moins bon résultat enregistré par la Suisse en 2010 a trait au critère Culture et patrimoine culturel, pour lequel elle occupe le 20e rang.  

Les résultats de la Suisse dans le NBI constituent une base importante pour la communication internationale de la Suisse à l’étranger. Ils sont complétés par des études que Présence Suisse (DFAE) mène régulièrement dans un certain nombre de pays. C’est ainsi que l’image de la Suisse fait actuellement l’objet d’un sondage en Italie. Sur la base de ces analyses, le DFAE développe la stratégie applicable en matière de communication internationale à l’intention du Conseil fédéral et met au point les détails de la participation de la Suisse à de grandes manifestations internationales, comme la Maison de la Suisse aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et le Pavillon suisse à l’exposition internationale de Yeosu, Corée du Sud.  

 


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères