La Conférence de Durban dans l’indécision

Berne, Communiqué de presse, 09.12.2011

Alors que la Conférence des Nations Unies sur le climat prend fin à Durban, un résultat satisfaisant ne semble pas impossible. Les négociations vont se poursuivre dans la nuit, sans doute jusque samedi matin.

Au jour de clôture officiel de la Conférence sur le climat de Durban (Afrique du Sud), les négociations vont encore bon train. Les ministres présents, représentant 194 pays, continuent à lutter pour parvenir à une solution. Afin que la résolution prise à Cancun l'an dernier de limiter le réchauffement climatique à deux degrés soit respectée, la communauté internationale doit arrêter des décisions strictes.

La délégation suisse s'engage en faveur d'une reconduction du Protocole de Kyoto. Elle conditionne celle-ci à l'adhésion des pays nouvellement industrialisés comme la Chine, le Brésil et l'Inde, mais aussi des Etats-Unis à un processus devant déboucher sur un accord global contraignant dès 2020. De cet engagement dépendent les obligations internationales de notre pays.

Conformément au mandat qu'il a émis pour la Conférence de Durban, et quel que soit le résultat de celle-ci, le Conseil fédéral veut poursuivre la politique climatique engagée par la Suisse dans le sens du Protocole de Kyoto et diminuer ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 20 % d'ici à 2020 (par rapport à l'année de référence 1990).

La présidente sud-africaine de la conférence tente d'amener un consensus sur les points encore à régler avant la rencontre finale en plénum vendredi soir. La Suisse et la République démocratique du Congo ont ainsi été mandatées pour mener des consultations bilatérales avec les principaux groupes sur le thème du financement à long terme. Pour la Suisse, c'est M. Bruno Oberle, directeur de l'OFEV, qui mène les discussions.


Informations complémentaires

Focuis de l'OFEV: 17e Conférence des Nations Unies sur le climat à Durban


Contact

Section Médias OFEV
Téléphone: +41 58 462 90 00
Courriel: mediendienst@bafu.admin.ch


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères