La Suisse regrette l

Berne, Communiqué de presse, 07.12.2011

Un député palestinien a été expulsé de Jérusalem-Est vers Ramallah le 6 décembre. La Suisse regrette cette violation de la Convention de Genève.

La Suisse regrette la décision prise par le gouvernement israélien de déporter M. Ahmed Attoun de Jérusalem à Ramallah, le 6 décembre. Elle tient à rappeler que Jérusalem-Est fait partie du Territoire palestinien occupé et que, en vertu de l’article 49 de la 4e Convention de Genève, Israël a l’interdiction de procéder à des transferts forcés ou à des déportations. 

La Suisse appelle les autorités israéliennes à se mettre en conformité avec le droit international en annulant cet ordre de déportation, ainsi que ceux frappant d’autres résidents palestiniens de Jérusalem-Est.

M. Attoun a été élu au Conseil législatif palestinien en 2006. Devant les menaces de déportation, il s’était réfugié avec deux autres parlementaires palestiniens dans le bureau du Comité international de la Croix-Rouge à Jérusalem, où il a vécu du 1er juillet 2010 jusqu’à son arrestation, le 26 septembre 2011. Les deux autres parlementaires se trouvent toujours dans les locaux du CICR à Jérusalem.

La Suisse condamne toutes les violations du droit international humanitaire commises par les parties au conflit. En ce sens, elle condamne également les tirs de roquette et d’obus de mortier effectués par les milices palestiniennes à Gaza, qui visent la population civile d’Israël.


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères