31ème Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge

Berne, Communiqué de presse, 29.11.2011

La Présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey, le Président du CICR Jakob Kellenberger et le Président de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Tadateru Konoé ont ouvert ce lundi 28 novembre à Genève la 31ème Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. L’objectif de la Conférence est de renforcer le droit international humanitaire et l’action humanitaire. Elle durera jusqu’au 1er décembre.

La Conférence se réunit tous les quatre ans. Elle est la plus haute autorité délibérante du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.  Elle constitue une opportunité pour les composantes du Mouvement et les Etats parties aux Conventions de Genève d’examiner ensemble des questions humanitaires d’intérêt commun et de définir les lignes directrices des activités du Mouvement pour les quatre années à venir. Le renforcement du droit international humanitaire et de l’action humanitaire ainsi que le rôle essentiel joué par les Sociétés nationales seront cette année au centre des discussions de la Conférence. 

A cette occasion, la Suisse présentera les axes principaux et les priorités de son action dans le domaine humanitaire dont les buts sont d’améliorer la protection des victimes de conflits armés. La tenue de cette Conférence à Genève permet par ailleurs à la Suisse de réaffirmer son rôle d’Etat hôte de  nombreuses organisations et conférences internationales et sa contribution à la coopération internationale dans le domaine humanitaire. 

Dans son discours d’ouverture, la Présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a relevé que de nos jours, les combats ne se déroulent plus seulement sur un champ de bataille éloigné, mais souvent en pleines zones habitées et la population civile en subit plus que jamais les dramatiques conséquences. La promotion d’un accès humanitaire rapide et sans entrave a été cité comme une priorité : « Dans les conflits armés contemporains, la sécurisation et le maintien d’un tel accès en vue d’aider et de protéger les civils s’avèrent en effet de plus en plus difficiles ». 

Mme Calmy-Rey a en outre affirmé qu’un renforcement  des mécanismes de mise en œuvre du droit international humanitaire visant à mettre fin aux violations est nécessaire. Elle a souligné dans ce cadre que non seulement les Etats mais aussi les acteurs non-étatiques sont concernés.  

La Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge réunit, tous les quatre ans, les représentants des composantes du Mouvement – les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge reconnues, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge –, ainsi que les États parties aux Conventions de Genève de 1949. Un grand nombre de représentants d’organisations internationales et non gouvernementales participent également à la Conférence en qualité d’observateurs ou d’invités.


Informations complémentaires

Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
Conventions de Genève
Allocution Présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères