Rencontre entre la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey et le président du Conseil européen Herman Van Rompuy

Berne, Communiqué de presse, 10.11.2011

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), a rencontré le président du Conseil européen Herman Van Rompuy le 9 novembre 2011 à Zurich. Leurs échanges de vues ont porté sur les relations bilatérales entre la Suisse et l’Union européenne, sur la crise de l’euro ainsi que sur la coopération en matière fiscale. D’autres questions internationales ont également été abordées.

La crise de l’endettement que traverse actuellement l’UE a été au cœur des discussions entre la présidente de la Confédération et le président du Conseil européen. Micheline Calmy-Rey a en effet souligné que la Suisse, dont les liens économiques avec l’Union sont étroits et dont la place financière est parmi les plus importantes en Europe, est concernée par la crise de l’euro. « Nous suivons très attentivement la situation dans l’UE et saluons les mesures prises jusqu’ici pour ramener sous contrôle l’endettement et ses conséquences dans la zone euro », a-t-elle ajouté. La présidente de la Confédération a rappelé que la Suisse, en tant que membre du Fonds monétaire international (FMI), finance indirectement les mesures de sauvetage lancées par l'UE pour venir en aide à ses membres endettés.

Dans le domaine de la coopération fiscale la présidente de la Confédération a informé son interlocuteur quant aux solutions bilatérales telles que l’accord sur l’impôt libératoire avec l’Allemagne et le Royaume Uni, dont la portée matérielle va au-delà de celle de l’accord sur la fiscalité de l’épargne conclu avec l’UE. « La Suisse est un partenaire coopératif », a estimé la présidente de la Confédération. « Les accords fiscaux qu’elle vient de parapher constituent des instruments efficaces de coopération internationale, qui prennent en compte à la fois les exigences légitimes des Etats en matière fiscale et le droit à la protection de la sphère privée. »

Au cours de l’entretien avec M. Van Rompuy, la médiation réussie de la Suisse dans l’accord entre la Russie et la Géorgie a également été évoquée. Cet accord, qui réglemente les principes de l’administration des douanes et du contrôle du trafic des marchandises entre les deux pays, constitue un tremplin pour l’accession de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui devrait intervenir sous peu. 

Enfin, la question de la poursuite de la voie bilatérale a été soulevée lors des discussions. Mme Calmy-Rey a déclaré souhaiter renforcer et concrétiser l’approche globale et coordonnée de la Suisse dans le cadre de ses relations avec l’UE. Elle a ajouté que cette approche permettait de trouver dans les différents dossiers des solutions satisfaisantes pour les deux parties.

La rencontre d’aujourd’hui a précédé un événement organisé par l’Institut européen de Zurich. Dans le cadre des «Churchill Lectures» de l’Université de Zurich, la présidente de la Confédération a donné une conférence sur les défis économiques et financiers que rencontre la Suisse aujourd’hui. Dans son discours, elle a rappelé l’importance de la réglementation, de la surveillance et de la transparence des marchés financiers ainsi que la nécessité de coordonner les efforts de réglementation au niveau international. Cet exposé a été suivi d’un discours- programmatique du président du Conseil européen.


Contact :
Adrian Sollberger, porte-parole du DFAE, 079 301 62 84


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères