Le Conseil fédéral fait bloquer les éventuels avoirs en Suisse de Laurent Gbagbo

Berne, Communiqué de presse, 19.01.2011

Lors de sa séance d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé de faire bloquer, avec effet immédiat, les éventuels avoirs en Suisse du président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo. La place financière suisse ne doit pas servir de coffre-fort pour des fonds potentiellement acquis de manière illégale par le président récemment désavoué par les urnes.

En Côte d’Ivoire, la situation politique reste tendue. Deux gouvernements parallèles coexistent toujours: l’un dirigé par le président Laurent Gbagbo, détenteur du pouvoir de facto, l’autre sous l’égide du président Alassane Ouattara, largement reconnu par la communauté internationale. La Suisse a également reconnu la victoire électorale d’Alassane Ouattara.

Avec la décision qu’il a prise aujourd’hui, le Conseil fédéral fait bloquer les éventuels avoirs en Suisse de Laurent Gbagbo et de son entourage. Cette mesure doit permettre d’éviter que la place financière suisse ne serve de coffre-fort pour des fonds potentiellement acquis de manière illégale par le président récemment désavoué par les urnes et son entourage. Ces avoirs ne doivent pas pouvoir être soustraits à leur propriétaire légal en passant par la Suisse. La décision prend effet aujourd’hui et est valable trois ans.

Par ailleurs, au vu de la situation actuelle en Côte d’Ivoire, l’Union européenne a elle aussi décidé de geler les avoirs de Laurent Gbagbo et de son entourage. Les États-Unis ont quant à eux également bloqué certains avoirs.

Pour de plus amples informations :
Valentin Zellweger, directeur de la Direction du droit international public, +41 31 322 30 61


Informations complémentaires

Publications extraordinaires


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères