Rapport sur l’état des travaux dans le domaine de l’art spolié à l’époque du national-socialisme

Berne, Communiqué de presse, 17.01.2011

L’Office fédéral de la culture (OFC) publie, à la demande du Conseil fédéral, le « Rapport du DFI/DFAE sur l’état des travaux dans le domaine de l’art spolié, et notamment dans le domaine des recherches de provenance à l’époque du national-socialisme ». Ce document publié sur internet contient le résumé d’une enquête sur l’état des recherches de provenance menée auprès des musées suisses ainsi que les conclusions de la « Holocaust Era Assets Conference » qui s’est tenue à Prague.

Ces travaux s’inscrivent dans un contexte international puisque que la Suisse a participé à la conférence interétatique « Holocaust Era Assets Conference » qui s’est tenue à Prague à fin juin 2009 et qu’elle a adopté la « Déclaration de Terezin » avec 46 autres Etats.

Le rapport se base sur une enquête facultative sur l’état des recherches de provenance auprès de 551 musées suisses. L’Office fédéral de la culture du Département fédéral de l’intérieur (DFI) et la Direction politique du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ont mené cette procédure durant la période du mois de juillet 2008 à octobre 2010 à la demande du Conseil fédéral, et en collaboration avec la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), l’Association des musées de Suisse et l’Association des musées d’art suisses. Un rapport final vient maintenant faire le point sur l’ensemble de la problématique.

Le rapport attribue une grande importance à la mise en œuvre des engagements pris au niveau international. Il préconise l’amélioration à tous les niveaux des mesures d’information et de sensibilisation prises par les musées publics et privés. Le rapport relève encore qu’il convient d’intensifier les recherches de provenance dans les musées. Enfin l’accès aux résultats des recherches de provenance ainsi qu’aux archives significatives doit être facilité et simplifié.

Le rapport commente également les conclusions de la Conférence de Prague du 26 au 30 juin 2009. Pendant la phase préparatoire de la conférence, un rapport provisoire de la « Conference on Jewish Material Claims against Germany » (« Claims Conference ») a révélé que la Suisse figurait parmi les Etats ayant fait des progrès important ces dernières années dans le domaine de l’art volé à l’époque du national-socialisme.

Il faut cependant poursuivre les travaux en vue d’arriver à long terme à des solutions justes et équitables dans le domaine de l’art spolié à l’époque du national-socialisme au sens des « Principes de la Conférence de Washington » (1998) et de la « Déclaration de Terezin » (2009).

Le Conseil fédéral a chargé le DFI et le DFAE de continuer les travaux entrepris pour promouvoir la gestion transparente, fondée en droit et équitable de la problématique de l’art spolié et les a autorisés à publier le rapport.


Informations complémentaires

Rapport DFI/DFAE


Contact

Jean-Frédéric Jauslin, directeur de l’Office fédéral de la culture
Tél. +41 (0)31 322 92 61
jean-frederic.jauslin@bak.admin.ch

Benno Widmer, responsable service spécialisé Transfert international des biens culturel et Bureau de l’art spolié, Office fédéral de la culture
Tél +41 (0)31 322 03 25
benno.widmer@bak.admin.ch


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères