Haïti : l’aide à la reconstruction fournie par la Suisse

Berne, Communiqué de presse, 10.01.2011

Un an après le séisme qui a dévasté Haïti, l’heure est à la reconstruction. Dans la région de Port-au-Prince, les débris jonchent toutefois encore les rues et des centaines de milliers de personnes vivent toujours dans des abris de secours. Après y avoir mené une action d’urgence d’une ampleur sans précédent, la Direction du développement et de la coopération (DDC) s’associe désormais à différents projets de reconstruction. La DDC pose aujourd’hui les fondements de la première école permanente construite depuis le tremblement de terre.

Aujourd’hui débute la reconstruction de l’école publique du Sacré-Coeur et de son centre de formation pédagogique à Petit-Goâve, à l’ouest de Port-au-Prince.  Dès la reprise scolaire de septembre prochain, cet établissement scolaire accueillera quelque 1000 élèves et organisera des cours de formation à l’intention du corps enseignant. La cérémonie a lieu en présence de l’ambassadeur suisse en Haïti, Urs Berner, de représentants de haut rang du ministère de l’éducation et de représentants de la DDC. L’école du Sacré-Coeur est, avec une autre institution de la localité voisine de Léogane, le premier établissement scolaire à être remis en état en vue d’une affectation permanente depuis le séisme du 12 janvier 2010. Jusque-là, seule la construction de structures provisoires avait été autorisée. Ces deux écoles doivent servir de modèles pour un mode de construction antisismique adapté aux conditions locales. 

Ces chantiers illustrent de manière exemplaire le caractère durable des activités déployées par la DDC en Haïti. Les besoins en termes d’aide internationale restent néanmoins énormes. Le tremblement de terre qui a secoué la région de Port-au-Prince le 12 janvier 2010 s’est soldé par 230’000 morts et 300’000 blessés. La capitale de Haïti et les régions environnantes ont été largement détruites par cette catastrophe. Les promesses de dons faites par la communauté internationale pour la reconstruction ont atteint 9 milliards de dollars. Mais les montagnes de décombres, le problème des droits fonciers, le manque de normes de construction et l’épidémie de choléra entravent les activités de reconstruction. C’est ainsi que près de 1,5 million de personnes sont aujourd’hui encore privées d’un logement fixe. 

Le Conseil fédéral a décidé, en mars 2010, de destiner 36 millions de francs à la reconstruction en Haïti. A ce montant s’ajoutent 66 millions de francs collectés par la Chaîne du Bonheur et ses organisations partenaires. En étroite collaboration avec les autorités haïtiennes et la communauté internationale, et en coordination avec les œuvres d’entraide suisses, l’Aide humanitaire de la Confédération déploie ses efforts dans le secteur de la reconstruction d’infrastructures sociales (écoles et établissements de santé).    

Pour éviter que toute l’aide se concentre sur Port-au-Prince, la Suisse soutient également des projets dans les régions rurales situées à proximité de l’épicentre. C’est ainsi qu’elle prévoit de reconstruire l’hôpital Notre-Dame à Petit-Goâve en collaboration avec le ministère de la santé et l’Organisation panaméricaine de la santé. Est également planifiée dans cette même commune la reconstruction d’une école professionnelle en vue de la formation de spécialistes en construction, dont les compétences sont requises de toute urgence.    

La DDC gère depuis juillet 2010 un centre de compétences en reconstruction à Port-au-Prince. Des experts du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) et de l’économie privée se tiennent à disposition pour participer à la planification et à la mise en œuvre de projets propres à la DDC, mais aussi pour apporter un soutien et des conseils aux œuvres d’entraide suisses, aux organisations partenaires multilatérales et aux services gouvernementaux haïtiens. Le centre de compétences élabore en outre du matériel pédagogique destiné à la formation de professionnels locaux dans le secteur de la construction, qui sont associés à la réalisation de projets de reconstruction concrets.  

Cet engagement s’inscrit dans le cadre d’un partenariat institutionnel conclu début décembre 2010 avec le ministère des travaux publics et l’Institut national de formation professionnelle. La DDC soutient en outre des partenaires institutionnels dans les secteurs de la reconstruction d’écoles, de l’approvisionnement en eau (UNICEF) et de la sécurité alimentaire (PAM).


Informations complémentaires

Tremblement de terre en Haïti


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères