Pour la première fois, une Suissesse élue au Comité de l’ONU sur l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDEF)

Berne, Communiqué de presse, 29.06.2010

Lors de la 16e réunion des Etats parties à la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, qui se tenait hier, Patricia Schulz a été élue membre du Comité CEDEF. C’est la première fois que la Suisse obtient un siège au sein de cet organe. Patricia Schulz quittera de ce fait le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) à la fin de 2010, après l’avoir dirigé pendant seize ans. Elle prendra ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2011.

Le 28 juin 2010, les 186 Etats parties à la Convention ont élu la candidate suisse, Patricia Schulz, au Comité de l’ONU sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Comité CEDEF) pour un mandat de quatre ans. La Suisse se réjouit que cette élection donne à Patricia Schulz, personnalité compétente et engagée, la possibilité de contribuer au niveau international à la lutte contre les discriminations fondées sur le sexe.

La Convention du 18 décembre 1979 impose aux Etats parties de prendre toutes les mesures adéquates pour éliminer la discrimination à l’égard des femmes. Le Comité CEDEF est chargé de veiller à l’application de la Convention, que la Suisse a ratifiée en 1997. Les Etats parties sont tenus de présenter régulièrement au Comité des rapports exposant les mesures qu’ils ont prises pour honorer leurs engagements au titre de la Convention. Le Comité CEDEF se compose de 23 spécialistes indépendants. L’élection de Madame Schulz offre à la Suisse son premier siège dans ce comité d’expertes et d’experts.

Avocate de formation, Patricia Schulz a longtemps été chargée d’enseignement à la Faculté de droit de l'Université de Genève. Elle dirige le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (BFEG) depuis 1994. Durant ses seize années d’activité, le BFEG est devenu un centre de compétences reconnu dans le domaine de l'égalité entre les sexes, avec deux thèmes prioritaires : la vie professionnelle et la famille. Il est très présent au sein de l’administration fédérale dans le cadre des travaux législatifs. Madame Schulz est à l’origine de la création du Service de lutte contre la violence, qui travaille principalement sur la violence dans les relations de couple. Elle a soutenu le développement d’instruments pratiques pour réaliser l’égalité, comme par exemple l’outil d’autocontrôle de l’égalité salariale LOGIB proposé aux entreprises. Elle a aussi mis une priorité sur le travail en réseau mené par le BFEG avec les multiples acteurs et actrices concernés par la politique d’égalité.

 

Patricia Schulz s’est également investie sur le plan international. Elle a participé à l’élaboration d’accords et de plans d’actions importants dans le cadre du Conseil de l’Europe et de l’ONU, organisations dans lesquelles elle est souvent intervenue en qualité de cheffe de la délégation suisse. Elle a contribué à la ratification de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et a assumé la responsabilité de l’élaboration et de la présentation du premier rapport national de la Suisse au Comité CEDEF.

Patricia Schulz quittera le BFEG au 31 décembre 2010 pour prendre ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2011. Son poste sera mis au concours prochainement.


Informations complémentaires

BFEG
UN - Women Watch
DFAE


Contact

DEPARTEMENT FEDERAL DE L’INTERIEUR
Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes

Alberto Meyer
Responsable des relations publiques
Tél. 031 322 68 42
alberto.meyer@ebg.admin.ch


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères