Le Conseil fédéral approuve le Rapport sur la politique extérieure 2010

Berne, Communiqué de presse, 13.12.2010

Lors de sa séance du 10 décembre 2010, le Conseil fédéral a approuvé le Rapport sur la politique extérieure 2010, qui donne une vue d’ensemble de la politique étrangère suisse. Le rapport montre notamment l’influence que peut avoir la Suisse dans le contexte mondialisé d’aujourd’hui et les instruments dont elle dispose pour ce faire. De plus, ce document complet rend compte des principales activités de la Suisse en matière de politique extérieure de mi-2009 à mi-2010.

Les évolutions et les défis mondiaux que le Conseil fédéral a présentés dans le Rapport sur la politique extérieure de l’an dernier se sont confirmés, notamment le déplacement des pôles d’influence économique et politique vers l’Asie, la complexité et les interdépendances des crises mondiales ainsi que les changements climatiques planétaires. La Suisse a réagi à ces tendances, elle a joué son rôle au sein de la communauté internationale et consolidé son réseau. Elle a œuvré pour résoudre des problèmes dans différentes régions du monde et a ainsi renforcé son engagement en matière de politique extérieure, lequel repose sur une politique de défense bilatérale et multilatérale des intérêts et sur la volonté d’accroître son influence. 

Située au cœur de l’Europe, la Suisse est étroitement liée à l’évolution que connaît le vieux continent. Le Rapport sur la politique extérieure 2010 affirme qu’à l’avenir, les relations avec les pays extra-européens gagneront elles aussi en importance, en raison des nouveaux rapports de force dans le monde et de la montée en puissance des pays émergents.   

Aujourd’hui, la plupart des problèmes de politique extérieure dépassent les possibilités d’un simple État et doivent donc être abordés conjointement avec d’autres pays et faire l’objet d’une réflexion collective de l’ensemble de la communauté internationale. Le rapport présente les défis auxquels fait face la politique étrangère suisse et les solutions qu’elle propose, notamment dans les domaines de la politique financière et économique internationale, de la sécurité humaine et des migrations ainsi que de la coopération pour le développement.  

Concilier autodétermination nationale et nécessité de coopérer avec l’étranger est, selon le rapport, l’un des défis centraux que devra relever notre politique extérieure. Pour le Conseil fédéral, il est possible de préserver la souveraineté nationale tout en affirmant son influence sur la scène internationale. La coopération internationale, loin d’être synonyme de dépendance et de perte de souveraineté, représente avant tout une chance de défendre ses propres intérêts de manière responsable. Comme le conclut le Rapport sur la politique extérieure 2010, il est donc primordial qu’au travers de ses activités internationales, la Suisse fasse tout ce qui est en son pouvoir pour étendre son influence dans le monde.  

Contact / renseignements : Information EDA, +41 31 322 31 53


Informations complémentaires

Rapport sur la politique extérieure 2010


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères