La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey participera à la manifestation prévue le 16 octobre à Berne à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation

Berne, Communiqué de presse, 15.10.2010

Madame Micheline Calmy-Rey sera présente le 16 octobre sur la Place fédérale à l’occasion de la manifestation contre la faim organisée par l’Alliance suisse contre la faim. La cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) saisira cette occasion pour rappeler que la faim n’est pas une fatalité, que le droit à une alimentation adéquate est un droit humain universel et qu’il appartient aux gouvernements d’agir contre ce fléau qui coûte la vie à 24’000 personnes chaque jour.

La conseillère fédérale entend relever que la faim est avant tout le résultat d'un manque de gouvernance. Une politique de développement digne de ce nom ainsi qu’une coopération au développement qui s’appuie sur un large partenariat et qui soutient efficacement les efforts dans les pays concernés sont indispensables pour lutter contre la faim.  

A cet effet, le Conseil fédéral propose au Parlement de faire passer progressivement de 0,47% (en 2009) à 0,5% (d’ici à 2015) la part du revenu national brut (RNB) consacrée à l’aide publique au développement (APD). Cette augmentation permettra à la Suisse d’être légèrement au dessus de la moyenne enregistrée dans les pays membres de l’OCDE (0,48%).  

L’élimination de l’extrême pauvreté et de la faim est l’un des huit Objectifs du Millénaire pour le développement pour lesquels la Suisse s’engage fortement, notamment au travers de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Cette dernière a consacré quelque 220 millions de francs l’an dernier à la sécurité alimentaire mondiale.

En Afrique australe, la Suisse soutient par exemple un projet de développement de variétés de maïs résistantes à la sécheresse, qui donnent un meilleur rendement que les espèces traditionnelles. C’est l’un des nombreux exemples d’engagement de la Confédération pour aider les populations locales à assurer leur subsistance. 

De plus, la Suisse s'engage en faveur d'une architecture internationale plus efficace dans le domaine de la sécurité alimentaire: elle participe ainsi au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome à la session annuelle du Comité de la sécurité alimentaire mondiale. Ce comité est la principale plateforme internationale de dialogue dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la nutrition. 

Pour de plus amples informations:

Information DFAE

031 / 322 31 53


Informations complémentaires

Dossier sur la sécurité alimentaire
Initiative pour le maïs en Afrique australe


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères