Rapport de politique étrangère 2009

Berne, Communiqué de presse, 23.09.2009

Certains buts essentiels de la politique étrangère, comme la sécurité et la prospérité, dépendent largement du renforcement de la coopération internationale et de la capacité du système international à fixer des règles. Parallèlement, cette coopération est devenue plus complexe et plus exigeante. Aussi le Rapport de politique étrangère approuvé le 2 septembre 2009 par le Conseil fédéral souligne que pour défendre efficacement ses intérêts dans le contexte international, la Suisse a besoin d’une politique étrangère forte et active. Le rapport a été transmis au Parlement mardi (aux Commissions de politique extérieure). Il sera publié officiellement le 29 septembre dans la Feuille fédérale.

Le rapport établit la nécessité d’une discussion sur différents domaines de la politique étrangère. D’une part, sur le continent européen, l’UE devient toujours plus forte et plus importante, alors que l’ensemble du continent perd en importance. Etant donné ce rééquilibrage des forces politiques et économiques en présence, les relations de la Suisse avec son principal partenaire, l’UE, doivent être approfondies et le dispositif appliqué à cet effet revu constamment – ne serait-ce qu’à cause de la crise économique. Si les intérêts l’exigent, l'approche de la politique européenne suisse devra être adaptée. D’autre part, la Suisse a intérêt à édifier et à consolider de nouveaux points d’appui hors du continent européen. 

La Suisse ne peut faire valoir ses intérêts qu’en engageant sciemment tous les instruments de sa politique étrangère (dialogue, coopération au développement, aide humanitaire, promotion de la paix et des droits humains, etc.). Ceux-ci ont fait leurs preuves et il faut continuer à les développer. A terme, la Suisse ne préservera son influence et sa réputation dans la communauté des Etats qu’en participant à la résolution des problèmes internationaux – ce d’autant plus que les effets des crises actuelles et des risques systémiques ont de plus en plus des répercussions régionales et mondiales. Crises financière et économique, changement climatique, énergie et santé, etc. – dans tous ces domaines, l’évolution actuelle montre bien que les problèmes ignorent les frontières nationales et qu’ils ne pourront être maîtrisés que par un renforcement de la coopération internationale. 

Renseignements: Information DFAE, tél. 031 322 31 53


Informations complémentaires

Rapport de politique étrangère 2009


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères