Contre la peine de mort pour les mineurs en Iran

Berne, Communiqué de presse, 06.07.2010

La Suisse est contre l’exécution de mineurs en Iran. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) demande aux autorités iraniennes d’annuler la condamnation à mort du mineur qui doit être exécuté ce mercredi.

Il s’agit en l’occurrence d’un jeune Iranien, condamné à la peine de mort pour un homicide crapuleux, qu’il a commis en 2004 à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui encore, les circonstances exactes des faits ne sont pas clairement établies, l’accusé étant d’ailleurs revenu sur les aveux qu’il avait faits en prison. L’exécution du jeune homme, reportée à plusieurs reprises, est prévue demain, mercredi 7 juillet 2010. 

La Suisse est immédiatement intervenue auprès des autorités iraniennes par l’intermédiaire de son ambassade à Téhéran et de son ambassadeur en charge des questions de politique des droits de l’homme à Berne.

L’application de la peine de mort aux délinquants mineurs est au cœur du dialogue sur les droits humains que mènent la Suisse et l’Iran. Des interventions diplomatiques ont lieu systématiquement lors de condamnations à mort de mineurs ou d’autres violations des droits de l’homme. Le DFAE condamne les nombreuses exécutions de mineurs qui ont été perpétrées ces dernières années ainsi que la peine de mort de manière générale en Iran. Il appelle les autorités iraniennes à abolir la peine de mort ou tout au moins à décréter un moratoire.


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères