Rapport annuel 2009 de la coopération internationale suisse : La coopération au développement porte ses fruits

Berne, Communiqué de presse, 13.07.2010

Grâce aux efforts de la Suisse, 370'000 personnes ont obtenu l’accès à l’eau potable ces cinq dernières années. En dix ans, la mortalité infantile en Tanzanie, où la Suisse est très impliquée dans le système de santé, a baissé de 40%. C’est ce résultat, et d’autres encore, que présente le rapport annuel de la coopération internationale suisse. En 2009, notre pays a investi 0,47% de son revenu national brut dans l’aide publique au développement. La Suisse se situe ainsi dans la moyenne des pays de l’OCDE.

Le rapport sur la coopération internationale est publié par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Structuré par zones géographiques d’engagement, le rapport montre au travers d’exemples concrets les domaines dans lesquels la Suisse, par la coopération au développement, la coopération avec l'Europe de l’Est et l’aide humanitaire, aide à trouver des solutions aux problèmes locaux, régionaux et mondiaux. Si l’action de la Suisse porte ses fruits, c’est aussi qu’elle s’inscrit dans une continuité à long terme et que ses programmes prévoient systématiquement l’implication des populations locales. 

L’année 2009 a été marquée par l’impact de la crise financière et économique mondiale. Frappés de plein fouet, plusieurs pays partenaires de la Suisse ont réduit les moyens alloués à la formation et à la santé. La coopération bilatérale au développement et les institutions financières régionales ont donc pris le relais. 

La coopération au développement représente un investissement pour l’avenir. Elle sera de plus en plus appelée à contribuer à la maîtrise des conséquences du changement climatique. La lutte contre la pauvreté et la protection du climat sont étroitement liées. Pays novateur et fortement mondialisé, la Suisse peut promouvoir des solutions concrètes, telles que le transfert de technologies favorisant les économies d’énergie et les investissements dans la protection des forêts, pour faire face à des risques globaux.  

Le rapport est disponible en français, allemand et anglais et peut être commandé gratuitement en envoyant un mail à publikationen@eda.admin.ch.  

Pour de plus amples informations :

Adrian Sollberger, DFAE, porte-parole, tél. +41 31 322 31 53, info@eda.admin.ch 

Markus Spörndli, SECO, chargé de l’information, tél. +41 (0)31 324 09 10, markus.spoerndli@seco.admin.ch

 


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères
Département fédéral de l