La réduction des risques de catastrophes, condition impérative pour un développement durable

Membres du Corps suisse d’aide humanitaire lors d’un atelier pratique avec des maçons haïtiens
La construction d’infrastructures résistant au séisme passe par le développement des capacités locales. Ici, un membre du Corps suisse d’aide humanitaire lors d’un atelier pratique avec des maçons haïtiens. © DDC

Les catastrophes naturelles frappent aussi bien les pays riches que les pays pauvres, mais leurs répercussions s’avèrent beaucoup plus dramatiques dans les pays du Sud. Un séisme, un cyclone, des inondations ou une période de sécheresse peuvent détruire des efforts de développement entrepris depuis des décennies. La DDC s’engage dans la réduction des risques de catastrophes non seulement pour sauver des vies, mais aussi pour garantir la durabilité du développement socioéconomique des pays concernés.

En point de mire de la DDC

La réduction des risques de catastrophes (RRC) occupe une place centrale dans tous les programmes mis en œuvre par la DDC. Cette approche préventive est indispensable dans tous les pays exposés à des risques élevés de catastrophes naturelles. L’objectif est d’épargner des vies et de protéger les acquis du développement. 

Les activités de RRC se concentrent aussi bien sur les catastrophes soudaines (inondations, séisme) que sur les drames plus silencieux (sécheresse). La RRC se concrétise par des mesures prises avant, pendant et après une catastrophe. Elle implique un engagement sur le long terme qui a pour objectif de renforcer les institutions, les ressources humaines et les infrastructures des pays partenaires concernés. Elle constitue un processus intégré qui englobe des considérations aussi bien scientifiques et techniques que sociopolitiques.

La DDC promeut une approche intégrée en matière de gestion des risques de catastrophes, articulée autour des séquences classiques d’une crise:

  1. Prévention: réduire les risques existants et prévenir le développement de nouveaux risques au moyen de mesures préventives et de planification
  2. Maîtrise: réduire l’impact d’une catastrophe en préparant et en formant des équipes de sauvetage
  3. Rétablissement: réduire le risque de dégâts futurs en prônant des modèles de reconstruction adaptés

Les mesures préventives peuvent prendre des formes très diverses, du reboisement de bassins versants sujets à des glissements de terrain à l’établissement d’une cartographie des forêts, sans oublier les écoles résistantes au séisme construites en Haïti. Quant à la formation et la préparation des sauveteurs, elles permettent de sauver des vies et de limiter ainsi l’impact d’une catastrophe.

La DDC s’attache également à faire valoir sur la scène internationale les expériences menées dans ses pays d’intervention. Elle a, à ce titre, joué un rôle de premier plan dans l’élaboration du Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes. Elle collabore aussi avec des organisations internationales telles que le  Global Facility for Disaster Risk and Recovery (GFDRR) et le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR).

Contexte

Adopté en mars 2015, le Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes définit les priorités de la communauté internationale en matière de prévention des catastrophes pour la période 2015-2030. Il a succédé au Cadre d'action de Hyogo, qui couvrait la décennie 2005-2015, en actualisant la notion de catastrophe. Le nouveau Cadre s’applique aux risques de catastrophes à petite ou grande échelle, fréquentes ou rares, soudaines ou à évolution lente, causées par des aléas naturels ou par l’homme, ou liées aux aléas et risques environnementaux, technologiques et biologiques. Il en appelle également à un renforcement de la gouvernance des risques de catastrophe, notamment des plateformes nationales.

La RRC concerne tous les secteurs de la société. Elle ne s’avèrera efficace que si tout le monde y met du sien: les autorités nationales et locales, le secteur privé (les assurances en particulier), la société civile, les organisations internationales et le public au sens large.

En matière de RRC, la Suisse est un acteur reconnu au niveau mondial. A l’échelle de la Suisse, la DDC mobilise les partenariats établis avec les autres unités de la Confédération pour transférer ce savoir-faire dans ses pays partenaires. Elle collabore en réseau avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Office fédéral de la protection de la population (OFRP) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) notamment, sans oublier les ONG, le secteur privé, les universités ou encore la plateforme nationale «Dangers naturels».

Online tool

 

Plus qu’un thème prioritaire, la RRC représente une méthodologie de travail pour la DDC. Dans les pays à risque, chaque projet est évalué pour déterminer son degré d’exposition à de possibles catastrophes, et les activités panifiées de manière à contribuer à la réduction des risques identifiés. A cette fin, la DDC a créé le CEDRIG Online Tool (Climate, Environment and Disaster Risk Reduction Integration Guidance). Destiné à tous les professionnels du développement et de l’aide humanitaire, cet outil en ligne permet d’intégrer les risques liés aux aléas naturels, au changement climatique et à la dégradation environnementale lors de la conception de projets.

CEDRIG Online Tool

 

Portail Internet de la DDC sur le thème de la réduction des risques de catastrophes

Informations spécialisées (actualité, documents, instruments, méthodes) sur le partage du savoir et la coopération avec des partenaires et des experts

SDC Disaster Risk Reduction Network

Documents

Projets actuels

Objet 73 – 84 de 116


Emergency support to IRC integrating GBV services, Protection and Health for conflict-affected communities in Rakhine State, Myanmar

01.06.2017 - 31.03.2018

This project will allow IRC to provide protection, GBV and health services to respond to identified urgent needs of conflict-affected communities in Rathedaung in Rakhine State, Myanmar, through a 7 months integrated protection, Gender-Based Violence (GBV) and health response. Both, Muslim and Rakhine communities will benefit from the outcomes of this project.




Nutrition Emergency Assistance to the Drought Affected Pastoralist Communities in Doolo Zone of Somali National Regional State, VSF-CH, Ethiopia

15.05.2017 - 14.08.2018

The failure of two consecutive rain seasons is having devastating effects on the mostly pastoralist population of Ethiopia’s southern arid and semi-arid areas. The number of people in need is dramatically increasing, with the drought affecting multiple aspects of human life. The Doolo Zone, where pastoralism is the main livelihood, is one of the most severely affected. By supporting VSF-CH, Switzerland will contribute to improve the nutritional status of the affected population.



Emergency response to address malnutrition through improved nutrition, mental health and care practices in Maungdaw District, Rakhine State

01.05.2017 - 31.05.2018

The violence that took place on October 9 2016, and the ensuing insecurity across Northern Rakhine State (NRS), resulted in the suspension of humanitarian services in the area. Many of the affected people missed out on their seasonal food assistance, school feeding and regular nutrition support for at least three months, resulting in a significant negative impact on the food security, health and nutritional status, and mental health of vulnerable families. With this emergency response, Action Contre la Faim (ACF) will address increased malnutrition through an integrated program, which aims to reduce child and Pregnant and Lactating Women (PLW) undernutrition, mortality and morbidity.




Priority themes WASH and Protection 2017

15.03.2017 - 31.12.2019

In the frame of the dispatch 2017-2020, 4 priority themes have been defined for the SDC/HA domain, namely DRR, SGBV, WASH and Protection, the two latter ones being hosted by the Africa H division. This CP will fund several activities implemented for the whole SDC/HA domain in order to increase the impact and coherence of priority themes such as defined in the operational concepts adopted by the HA domain in 2016.


Fairmed - Food Aid Swiss Dairy Products (Cameroon)

01.03.2017 - 31.07.2018

Through the usage of food aid in the form of Swiss dairy products, Swiss Humanitarian Aid contributes to the prevention and treatment of malnutrition, undernourishment, and disease. The SDC’s Humanitarian Aid administers the credit granted by parliament for a yearly amount of some CHF 20 million destined for the purchase of Swiss dairy products and their use for the benefit of the needy. Its task is to ensure a sustainable, targeted, and closely monitored food aid.


FAO: Improved production, availability and access to nutritious food for vulnerable people in north-eastern Nigeria

01.03.2017 - 30.04.2018

Improve the production, availability and access to nutritious food for vulnerable IDPs, returnees and host communities in north-eastern Nigeria by the provision of agricultural production inputs such as seeds, tools and fertilizer. The provision of agricultural production will complement the emergency food assistance provided by the WFP and enable farmers to produce enough food, as well as to meet the most vulnerable households’ immediate food needs.

Objet 73 – 84 de 116