Réfugiés et déplacés internes – Aide humanitaire et protection des populations

La DDC apporte son soutien aux réfugiés et déplacés internes. Elle envoie des experts  sur le terrain et octroie une aide financière aux ONG et aux agences humanitaires internationales. Elle travaille également en collaboration avec les autorités locales.

En point de mire de la DDC

L’Aide humanitaire de la DDC consacre une partie importante de son engagement à l’encadrement et au soutien des réfugiés et des déplacés internes.

Les trois quarts des réfugiés sont concentrés dans des pays en développement qui ne disposent pas de capacités suffisantes pour accueillir ces personnes en grand nombre et leur offrir une protection efficace. Ceux qui sont arrivés par la mer – dits «boat people» – ne peuvent ni poursuivre leur route, ni rentrer chez eux. Leur situation irrégulière les expose aux menaces physiques, au vol, au viol et à la traite des êtres humains.

Contrairement aux réfugiés, les déplacés internes n'ont franchi la frontière d'aucun Etat: ils ont été contraints par la force de fuir à l'intérieur de leur propre pays. Ils se retrouvent sous la responsabilité du gouvernement concerné et des autorités locales qui, bien souvent, ne sont pas en mesure ou n'ont pas la volonté d'assumer leurs responsabilités à cet égard. La communauté internationale assure alors leur protection en leur apportant une aide directe et en développant un cadre juridique approprié.

Contexte

Les réponses immédiates de la DDC aux migrations consécutives à une crise s’inscrivent dans le cadre de l'aide d'urgence et de la reconstruction. Mais le phénomène complexe et mondial des migrations en appelle d'autres.

Déploiement d’experts

L'aide humanitaire peut ainsi prendre des formes variées, à l’exemple du déploiement d’experts affectés à la protection des victimes de conflits armés, de soutien aux autorités locales ou encore, de distribution d’argent liquide aux familles d’accueil des réfugiés, pour que ces derniers puissent vivre dans de meilleures conditions.

L’Aide humanitaire de la DDC met aussi à disposition du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés des experts du Corps suisse d’aide humanitaire. En 2016, 24 experts du CSA ont effectué des missions pour le compte du HCR dans 14 pays en Afrique, Asie, Amérique du Sud et Moyen-Orient. Ils ont apporté leurs expertises dans les domaines de l'eau et de l'assainissement, du droit et des abris d'urgence.

L'engagement de la DDC repose aussi sur le concept interdépartemental «Protection dans la région». Celui-ci vise à apporter au plus vite aux réfugiés une protection efficace dans leur région d'origine, et à aider les premiers pays d'accueil à garantir à ces personnes la protection nécessaire. L’action de la DDC en Corne de l’Afrique et au Moyen-Orient –  deux contextes où le nombre de  populations déplacées se chiffre en millions – s’inscrit dans ce sens.

Reconstruire au-delà de l’urgence

Un phénomène  croissant

L’instabilité de nombreuses régions du monde amène des centaines de milliers de personnes à fuir leur pays d’origine. Pour 2016, le HCR estime que près de 61.4 millions de personnes - réfugiés, apatrides, personnes déplacées suite à des conflits, personnes de retour chez elles – relèveront de ses compétences et auront besoin de protection et assistance.

Engagement en Syrie

Depuis 2011, la Suisse apporte de l’aide humanitaire et protège les populations touchées par la crise syrienne. La DDC leur vient en aide à travers des actions directes réalisées par des experts du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Elle apporte également une contribution financière substantielle à la réponse multilatérale du CICR et des agences onusiennes dans la région, et soutient des ONG sur place.

Engagement de la Suisse en Syrie

La DDC et le Moyen-Orient 

Projets actuels

Objet 13 – 24 de 64

Understanding and Managing internal migration in Mongolia

Ulaanbaatar city suburban distrct view

01.08.2019 - 31.07.2023

This project aims to contribute to improved management of internal migration in Mongolia - the main driving force behind rapid urbanization which poses increasing development challenges to the capital city Ulaanbaatar and rural areas of origin. Consistent integration of the migration perspective into planning and implementation of policies and actions will mitigate negative consequences of unmanaged migration and thus contribute to poverty reduction. Switzerland will add value to the project through its long-standing expertise in the migration field.


Decent Work for Migrant Workers from South Asia (DWSA)

01.08.2019 - 31.07.2023

Labour migration to the Middle East is an important factor in the economic development strategy of many South Asian countries. Due to its known expertise and experience in the areas of decent work and fair recruitment, Switzerland is well placed to contribute to migrants’ access to decent work, thus maximizing the productive potential of migration and addressing irregular and unsafe migration. In the interest of Switzerland, this programme contributes to the prosperity in the region.  


Decent Work for Migrants in the Middle East

15.07.2019 - 30.06.2023

This program contributes to decent work opportunities for migrants and refugees in the Middle East which is one of the largest migrant hosting regions globally due to economic demands and displacement from conflict. It complements the focus on Asian migrants with migrants from Africa and seek closer partnership with the private sector. Due to its relevant expertise and experience in decent work and fair recruitment, Switzerland is well placed to contribute to an improved protection and an enhanced wellbeing of migrant workers and self-reliance for refugees, to maximize the productive potential of migration, and to counter irregular and unsafe migration.


Enhance employability of migrants in Urban Cairo

01.07.2019 - 31.08.2022

Food-processing and the food service sector is ranked as Egypt’s second largest manufacturing industry This project supports the employability of vulnerable Egyptians and migrants, especially women, in the food sector.


IOM : Displacement tracking in Burundi

01.03.2019 - 31.12.2019

Avec environ 147'000 personnes déplacées internes et plus de 367'000 réfugiés dans les pays voisins, les effets de la crise politique au Burundi issue des élections contestées de 2015 et des conditions climatiques défavorables sont importants. Ce projet permet de fournir des informations fiables sur les mouvements de populations internes au Burundi et les besoins des personnes déplacées. La continuité de ce projet reste d’une importance capitale dans le contexte actuel.


Des solutions de logement pour les personnes déplacées

Immeuble d’appartements, à Ovca, Serbie

01.03.2019 - 31.12.2022

Par suite de la guerre des années 1990, plus de trois millions de personnes ont été déplacées à la fois à l’intérieur et au-delà des frontières de la Bosnie et Herzégovine, de la Croatie, du Monténégro et de la Serbie. Vingt-cinq ans après les accords de Dayton, les Balkans occidentaux abritent encore près d’un demi-million de personnes vulnérables déplacées par le conflit en ex-Yougoslavie. Le programme régional de logement (PRL) vise à offrir des solutions de logement durables aux réfugiés et aux déplacés internes dans le besoin.

Pays/région Thème Période Budget
Balkans occidentaux
Migration
Déplacements forcés (réfugiés, PDI, traite des êtres humains)

01.03.2019 - 31.12.2022


CHF 1'555'000



Afghanistan: IOM Undocumented Afghan Returnees

15.02.2019 - 31.12.2022

In 2016, over a million Afghans who previously sought refuge in Pakistan and Iran returned to Afghanistan. Since the beginning of 2018, 700,056 undocumented Afghans have returned from both countries, due to diverse push factors including deteriorating protection space. The projecting for the year 2019 of undocumented Afghan returnees will be approx. 49,000 from Pakistan and 570,000 from Iran. The vast majority of them have lived outside of Afghanistan for decades, and are in dire need for humanitarian assistance, which they will receive through this project.


Moldova - Making the Most of Migration

01.01.2019 - 31.12.2022

One third of Moldovans already live abroad and the Government acknowledges that migration can bring many opportunities, if addressed and managed properly. SDC`s previous interventions resulted in a unique mobilization of migrants committed to contribute to the development of their home communities. Switzerland will further support Moldova in building a favorable environment for migrants to invest in their home country, as well as to provide good quality return and reintegration services.


Stay, Deliver and Protect (SDP)

01.01.2019 - 31.12.2022

Afghanistan continues to face a protracted humanitarian crisis. Armed conflict results in large-scale population displacements and a high number of civilian casualties. Insecurity causes significant challenges to humanitarian access and responses, especially where they are needed most. "Stay, Deliver and Protect" aims to facilitate humanitarian access and to promote protection of education, protection of civilians, psychosocial support and humanitarian coordination in conflict-affected communities.


SDC Education Fund

01.01.2019 - 30.06.2022

As part of its increased commitment for Education and of the implementation of SDC’s Education Strategy, the SDC launches an Education Fund in order to incentivize innovation and the application of new approaches in basic education/vocational skills development and through educational activities across sectors. Innovation can have a catalytic effect on the effectiveness of programmes in and through education. Education is a core enabler for sustainable development and is an important lever in Switzerland’s commitment to promote human and economic development, peace and stability. 


Application of Migration Policy for Decent Work of Migrant Workers

01.01.2019 - 31.12.2021

Men and women who opt for migrating abroad for employment will benefit from better protection through pre-departure orientation, the application of international standard contracts and access to social security/welfare. The project will improve migration governance in Bangladesh by strengthening the rather weak policy and legislative framework and by building the capacity of the government to expand and improve services for migrant workers.


Return and Reintegration of Migrant Workers in Bangladesh

01.01.2019 - 31.12.2021

The project’s over-arching goal is to make reintegration economically and socially sustainable for returnee migrants, so that they do not feel obliged to re-migrate. The project will raise awareness of the obstacles returnee men and women migrants are facing. The collaboration with European partners will allow to influence the discourse on dignified and development-oriented migration and return in Bangladesh

Objet 13 – 24 de 64