Développement du secteur financier – Des services financiers pour tous

Une femme africaine est assise à une table sur laquelle plusieurs téléphones portables sont allongés et transfère des chiffres sur une table.
Les technologies numériques jouent un rôle central dans le développement du secteur financier des pays en développement. © John O’Bryan, USAID

Toute économie nationale, pour bien fonctionner, a besoin d’un système financier stable et performant. Faciliter l’accès des ménages pauvres, des petits paysans et des petites entreprises aux services financiers peut renforcer leur participation à la vie économique et réduire ainsi leur vulnérabilité.

Priorités de la DDC

Depuis les années 1970, la DDC s’engage dans le domaine du développement du secteur financier dans le but de lutter contre la pauvreté. Son principal objectif est de permettre à des ménages, des petits paysans et des petites entreprises à faibles revenus d’accéder à des services financiers variés basés sur les principes de responsabilité et de durabilité. On parle également d’«inclusion financière», soit l’intégration des ménages pauvres dans le secteur financier du pays concerné.

La DDC a toujours défendu l’idée selon laquelle la constitution de l’épargne représentait un premier pas vers l’inclusion financière des ménages à faibles revenus. En partenariat avec des réassureurs internationaux, elle s’efforce d’ouvrir des marchés aux assurances contre les risques agricoles et les risques de catastrophe pour supprimer le dernier obstacle à l’inclusion financière.

À cet égard, la DDC concentre son action sur les domaines suivants:

  • Côté clients: approfondissement des connaissances des groupes cibles de la DDC en matière de finance pour promouvoir une gestion efficace des offres d’épargne, d’assurance et de crédit et faciliter ainsi l’accès aux services financiers institutionnels.
  • Côté offre: assistance aux établissements financiers affichant le potentiel et la volonté d’élargir de manière viable et durable leur offre de services aux groupes cibles de la DDC.
  • Pour renforcer le secteur financier, la DDC soutient l’«infrastructure du marché financier», à l’instar des réseaux d’établissements financiers et des centres de formation.
  • Là où les conditions-cadre freinent le développement favorable du secteur financier, la DDC mise sur la collaboration et le soutien des institutions chargées de la législation, de la réglementation et de la surveillance.
  • La DDC coopère activement au sein de centres de compétence et de réseaux internationaux, à l’instar du groupe consultatif d’assistance aux plus pauvres (Consultative Group to Assist the Poor, CGAP) et du groupe de travail sur la performance sociale (Social Performance Task Force, SPTF) pour stimuler des innovations et intégrer de nouvelles thématiques comme les technologies numériques. L’objectif est de favoriser la coordination et l’harmonisation à l’échelle internationale, de partager les expériences et les connaissances, et d’encourager le développement de réseaux mondiaux ou régionaux.

Contexte

Le bon fonctionnement du secteur financier est indispensable au développement économique d’un pays. Il permet en effet de mobiliser l’épargne et de l’affecter à des investissements productifs. Les possibilités de placements garantis et l’accès au trafic des paiements, aux crédits ainsi qu’aux prestations d’assurances sont des conditions essentielles pour permettre aux ménages privés, aux paysans et aux entreprises de réduire les risques susceptibles d’affecter les revenus, de mieux amortir les fluctuations de la conjoncture et d’économiser en vue d’investissements futurs, par exemple dans l’éducation des enfants ou l’exercice d’une activité indépendante. Les assurances couvrant les récoltes ainsi que les dommages liés aux catastrophes naturelles contribuent à réduire les risques auxquels sont exposés les petits paysans et à renforcer ce faisant la sécurité alimentaire. Un secteur financier performant et accessible à toutes les catégories de la population contribue à réduire la pauvreté, tant au niveau des ménages privés que du point de vue économique, et à stimuler la croissance économique.

Défis actuels

Nombreux sont les pays en développement dans lesquels les personnes pauvres sont largement exclues du secteur financier formel. Elles n’ont pas la possibilité, par exemple, d’ouvrir un compte épargne ou d’obtenir un microcrédit. Dans les zones rurales notamment, une grande partie de la population n’a pas accès aux services financiers formels. Cette situation s’explique essentiellement par le manque de points de vente et de service, le niveau élevé des coûts, le manque d’infrastructures, l’inadéquation entre les services proposés et les besoins locaux ainsi que par l’application d’un cadre légal et réglementaire inadapté.

Les pauvres n’ont alors d’autre choix que de faire appel à des proches, des amis ou des prêteurs informels. L’action de la DDC en faveur du développement du secteur financier vise à créer une offre de services financiers durables, s’adressant à de larges groupes de population qui n’y ont jusqu’à présent pas ou peu accès.

Pour attirer des investisseurs commerciaux, socialement responsables, la DDC investit dans de nouveaux partenariats. Elle travaille en outre en collaboration avec des banques commerciales, des compagnies d’assurance ainsi que des sociétés de crédit-bail ou de capital-risque (locales).

Microfinance

Services financiers destinés aux pauvres et aux microentreprises ne bénéficiant pas d’un accès régulier aux offres des établissements financiers classiques.

Financement des petites entreprises

Les petites entreprises sont essentielles à un développement économique large et créateur d’emplois. Mais bien souvent elles n’ont pas accès aux services adaptés à leurs besoins.

Secteur financier rural

Malgré leur importance décisive pour le développement économique, les zones rurales souffrent d’un grave déficit de services financiers.

Microassurance

Les habitants des pays en développement et en transition sont exposés à une multitude de risques, tels que la maladie, la perte de gain et de récoltes ou le vol, mais ils ne disposent pratiquement d’aucune couverture d’assurance formelle.

Projets actuels

Objet 25 – 36 de 1053

Liban : Education et soins dans un quartier où cohabitent Libanais, Syriens et Palestiniens

Une photo de l’intérieur d’une classe avec une enseignante qui se tient devant un groupe d’enfants en leur montrant un livre.

01.08.2016 - 31.12.2020

Les habitants du quartier d’Hay el Gharbé au sud de Beyrouth vivent dans une situation très précaire. Depuis 2012, le voisinage compte aussi des réfugiés syriens en son sein. La DDC soutient Tahaddi, une ONG libanaise, dont les services ont fait une réelle différence dans la vie des résidents de cette banlieue. Son centre éducatif, par exemple, a permis à de nombreux enfants de (re)trouver la voie de la scolarisation et de sortir de la misère.  

Pays/région Thème Période Budget
Liban
Education
Santé
Enseignement primaire
Système de santé primaire
Services médicaux

01.08.2016 - 31.12.2020


CHF 1'270'000



Soutenir la traçabilité des animaux dans la région du Caucase du Sud

L’image montre une vache en gros plan qui porte des marques d’identification aux oreilles.

15.06.2016 - 31.12.2021

Dans l’agriculture moderne, il est indispensable de connaître l’origine des animaux et de récolter des informations sur leur santé pour éviter la propagation de maladies et empêcher la mise sur le marché de produits issus d’animaux malades. Un système de traçabilité contribuera à augmenter les revenus des agriculteurs du Caucase du Sud grâce à l’effet combiné d’une meilleure productivité des élevages et d’un meilleur accès aux marchés pour les produits.

Pays/région Thème Période Budget
Caucase du Sud
Agriculture et sécurité alimentaire
Développement de la chaîne de valeur agricole (til 2016)

15.06.2016 - 31.12.2021


CHF 5'935'000



Dénoncer et combattre la violence basée sur le genre en Mongolie

Portrait de deux travailleuses sociales mongoles.

01.05.2016 - 31.07.2020

La violence domestique est en recrudescence en Mongolie depuis le début du siècle. Mais  en raison d’un cruel manque de données, le phénomène est difficile à évaluer et la culture de l’impunité prévaut toujours. La DDC veut remédier à cela par une enquête nationale. En parallèle, elle compte renforcer les institutions, mettre en place des services compétents et sensibiliser l’opinion publique.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Gender
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Violence sexuelle & sexiste

01.05.2016 - 31.07.2020


CHF 4'090'000



Perspectives d’emploi pour de jeunes chômeurs en Bosnie et Herzégovine

01.04.2016 - 31.03.2022

Le projet en faveur de l’emploi des jeunes, intitulé Youth Employment Project (YEP), a pour but d’aider les offices de placement publics à développer leur offre et à proposer des services adaptés aux jeunes, comme des conseils individuels ou des conseils en groupe pour jeunes chômeurs âgés de 18 à 30 ans. En collaboration avec des partenaires locaux, le projet YEP vise également à favoriser la création de nouveaux emplois liés aux modèles d'entrepreneuriat social.

Pays/région Thème Période Budget
Bosnie et Herzégovine
Emploi & développement économique
Formation professionelle
Création d'emplois
Soutien commerciale & inclusion économique
Formation professionnelle

01.04.2016 - 31.03.2022


CHF 6'789'086



La migration, vecteur de bien-être social et de développement économique au Sri Lanka

Les membres d’une famille examinent des documents de voyage dans la bonne humeur

01.03.2016 - 31.12.2020

Chaque année, des habitants du Sri Lanka partent travailler dans les pays du Golfe pendant quelques années. Ce faisant, ils favorisent le développement de leur pays d’origine mais ils sont aussi plus exposés aux violations des droits fondamentaux de l’homme, notamment des droits du travail. C'est pourquoi la DDC s’emploie à promouvoir des conditions générales décentes pour les travailleurs migrants dans la région.

Pays/région Thème Période Budget
Sri Lanka
Emploi & développement économique
Migration
Travailleurs migrants
Migration en général (développement et partenariats)

01.03.2016 - 31.12.2020


CHF 6'850'000



Formation professionnelle en Tunisie – Objectif emploi

En Tunisie, un projet de la DDC permet à des jeunes en recherche d’emploi d’acquérir les compétences techniques et sociales requises par le monde du travail.

01.01.2016 - 31.03.2021

Un programme de la DDC renforce l’employabilité des jeunes diplômés tunisiens. Il met en place des formations professionnelles qui permettent aux bénéficiaires d’acquérir une expérience pratique et le savoir-faire requis par le monde du travail.

Pays/région Thème Période Budget
Tunisie
Formation professionelle
Emploi & développement économique
Formation professionnelle
Création d'emplois

01.01.2016 - 31.03.2021


CHF 9'603'475



Les organisations de la société civile se réforment en Moldavie

Assemblée d’hommes et de femmes

01.12.2015 - 30.06.2021

Le projet « Engaging Citizens and Empowering Communities » vise à renforcer les organisations de la société civile en leur permettant de jouer un rôle critique dans la promotion et la sauvegarde des droits et des intérêts des personnes vulnérables et exclues en Moldavie.

Pays/région Thème Période Budget
Moldova
Governance
Droits de la personne
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Participation démocratique et société civile
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.12.2015 - 30.06.2021


CHF 3'150'000



Appui aux économies locales des collectivités de Youwarou et de Niafunké. Programme de Soutien aux Economies Locales du Delta intérieur du Niger

01.07.2015 - 31.12.2020

Dans les régions du delta intérieur du Niger, au centre et au Nord du Mali, les populations rurales sont confrontées à des crises structurelles multiformes dont l’insécurité alimentaire. La DDC appuie les autorités locales avec des projets économiques dans les filières agricoles porteuses pour assurer la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté d’au moins 150'000 personnes. En plus, elle accompagne les municipalités de cette zone dans la maitrise d’ouvrage du développement territorial et la gestion pacifique des ressources naturelles.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Agriculture et sécurité alimentaire
Governance
Changement climatique & environnement
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Développement de la chaîne de valeur agricole (til 2016)
Décentralisation
Politique de l’environnement

01.07.2015 - 31.12.2020


CHF 9'445'000



Lutter contre la pauvreté des éleveurs éthiopiens par une gestion durable de l'eau et des pâturages

À l’aide de pelles et de piolets, un groupe d’Éthiopiens creuse de nouveaux bassins à côté d’une mare à moitié desséchée.

01.06.2015 - 31.12.2021

Les sécheresses, le manque de fourrage et les conflits autour des ressources naturelles rendent la vie difficile aux éleveurs de bétail du sud de l’Éthiopie. Pour assurer leur sécurité alimentaire et leur capacité de résilience face aux crises, la DDC a mis en place une série de mesures allant de l'assainissement des pâturages et des trous d’eau à la création de nouvelles sources de revenus pour les femmes, en passant par l’introduction de plans d'exploitation.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Agriculture et sécurité alimentaire
Conflit & fragilité
Changement climatique & environnement
No Theme defined
Ressources en terres cultivables
Sécurité alimentaire des ménages
Prévention des conflits
Réduction des risques de catastrophes

01.06.2015 - 31.12.2021


CHF 8'653'920



Agir ensemble le long du Nil à travers la musique et l'éducation

Musiciens du Nile Project sur un bateau.

01.05.2015 - 30.11.2020

La DDC soutient dans le bassin du Nil un projet innovant autour de la musique et de l'éducation. A travers le «Nile Project», les populations des onze pays traversés par le fleuve sont invitées à considérer ce dernier comme un écosystème à partager. Des artistes, étudiants et citoyens s'impliquent. Les concerts donnés dans le cadre du projet depuis 2013 ont attiré un vaste public. Des initiatives développées par les étudiants prônent une utilisation plus rationnelle de l’eau du Nil.

Pays/région Thème Période Budget
Egypte
Culture / sensibilisation por le développement
Emploi & développement économique
Education
Changement climatique & environnement
Gender
Governance
Migration
Autre
Formation professionelle
Droits de la personne
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Culture & loisirs
Développement de petites et moyennes entreprises
Politique d'éducation
Réduction des risques de catastrophes
Organisations et institutions pour l'égalité des femmes
Participation démocratique et société civile
Technologies de l’information et de la communication (TIC)
Migration en général (développement et partenariats)
Secteur non spécifié
Sensibilisation au développement
Soutien commerciale & inclusion économique
Politique de l’environnement
Politique du secteur publique
Formation professionnelle
Protection de la biosphère
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.05.2015 - 30.11.2020


CHF 750'000



Renforcement de la participation des citoyens et de la responsabilité au sein des communes

Cinq petites filles en costume jaune lors de la fête d’inauguration de l’école enfantine

01.04.2015 - 31.08.2020

La décentralisation fait partie des priorités du gouvernement en place depuis 2012 au Kirghizistan. Le projet a pour objectif premier de renforcer la participation de la population aux décisions budgétaires au niveau communal. Il doit également garantir que les autorités locales affectent à bon escient les fonds à disposition dans les services publics.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Governance
Conflit & fragilité
Décentralisation
Gestion des finances publiques
Prévention des conflits

01.04.2015 - 31.08.2020


CHF 5'740'000



Bangladesh: grâce à une formation, les personnes pauvres voient s’améliorer leurs chances de décrocher un emploi dans les secteurs du textile et du bâtiment

Dans une usine textile, trois couturières travaillent chacune sous l'œil avisé d’une personne chargée de leur formation.

01.04.2015 - 31.03.2021

Au Bangladesh, les secteurs du textile et du bâtiment affichent une forte croissance. Pourtant, nombreux sont les hommes et les femmes, parmi les personnes démunies, qui n’ont pas le savoir-faire nécessaire pour décrocher un emploi qualifié. Financé conjointement par la Suisse et le Royaume-Uni et planifié jusqu’en 2019, un projet axé sur la formation continue en entreprise vise à offrir à 110’000 personnes de meilleures perspectives dans le domaine de l’emploi. Les résultats enregistrés à ce jour sont encourageants.

Pays/région Thème Période Budget
Bangladesh
Emploi & développement économique
Formation professionelle
Création d'emplois
Formation professionnelle
Politique commerciale & system de marché

01.04.2015 - 31.03.2021


CHF 5'825'000


Objet 25 – 36 de 1053