Adaptation au changement climatique: anticiper les conséquences du réchauffement de la planète

Une femme s’agenouille devant une plante pour en récolter les fruits.
La DDC aide les populations à s’adapter aux conséquences du changement climatique. © Neil Palmer (Flickr/CIAT)

Les effets du changement climatique affectent tout particulièrement les habitants des pays en développement. C’est pourquoi la DDC aide les populations exposées et vulnérables des pays partenaires à améliorer leurs conditions de vie et de subsistance. L’objectif est de permettre à ces personnes d’anticiper les conséquences à long terme de l’évolution du climat et de se préparer à d’éventuels événements graves.

En point de mire de la DDC

La DDC veut promouvoir un développement qui intègre les conséquences présentes et futures du changement climatique. Cette démarche vise avant tout à atténuer les effets négatifs de ces bouleversements pour les populations concernées et à les aider à s’adapter à ces changements. Une gestion pérenne des sols, de l’eau et des forêts est indispensable si l’on veut parvenir à limiter les conséquences souvent dramatiques de ces changements durables, parfois insidieux, et prévenir les phénomènes climatiques extrêmes auxquels on assiste de plus en plus fréquemment, comme la sécheresse et les inondations. La DDC intervient auprès des pays partenaires dans trois domaines principaux: 

  1. Promotion de mesures et de stratégies d’adaptation concrètes

    Exemple: en soutenant deux programmes d’adaptation au changement climatique, l’un au Pérou (PACC) et l’autre dans l’Himalaya indien (IIHCAP), la DDC contribue à l’amélioration des conditions de vie des communautés de montagne. La Suisse et d’autres pays mettent leur expertise à disposition pour aider les populations concernées ainsi que des institutions publiques et privées à mettre au point des mesures d’adaptation dans les domaines de l’eau, de la sécurité alimentaire et de la réduction de risques de catastrophes naturelles.

  2. Bases de données pour élaborer des stratégies climatiques

    Exemple: le projet Capacity Building and Twinning for Climate Observing Systems (CATCOS) aide les pays en développement d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie à collecter des données pertinentes sur le climat, qui serviront ensuite à élaborer les stratégies et les mesures nécessaires.

  3. Processus nationaux de planification de l’adaptation au changement climatique

    Exemple: dans les pays partenaires intéressés, notamment en Chine, la DDC soutient l’élaboration de stratégies nationales d’adaptation au changement climatique (National Adaptation Planning Processes, NAPs), afin de permettre à ces pays de développer des solutions intégrées et coordonnées.

Contexte

Le changement climatique touche la planète tout entière. Cependant, les impacts locaux varient fortement en raison des conditions sociales et économiques très différentes d’un endroit à l’autre. Les populations défavorisées sur le plan social et économique sont les plus touchées. Dans les pays du Sud, surtout, le changement climatique aggrave la pauvreté, la faim et les conflits. La DDC s’efforce donc de promouvoir un développement qui soit compatible, sur le long terme, avec le climat.

Les populations habitant dans les régions côtières voient monter le niveau des mers. Dans le même temps, celles vivant dans les zones sèches ou désertiques souffrent de plus en plus du manque d’eau. Dans les régions de montagne, les phénomènes d’inondations et de coulées de boue se produisent de plus en plus souvent. Il importe donc de protéger particulièrement les conditions de vie et de subsistance des habitants de ces régions.

Vulnérabilité et capacité d’adaptation

La planification et la mise en œuvre de mesures en faveur du climat requièrent des compétences techniques, des moyens financiers, et l’engagement de responsables politiques – autant de paramètres qui font souvent défaut dans les pays en développement. Pourtant, grâce à des actions ciblées, il est possible de réduire les risques climatiques et de préserver, voire d’améliorer, les conditions d’existence de la population. Au Pérou et en Inde, par exemple, des prévisions météorologiques saisonnières ont permis à de petits paysans de mieux planifier les dates des semences et de récolte, et d’améliorer ainsi considérablement leurs rendements.

Liens

Documents

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 96

Soutien au Dispositif National de Sécurité Alimentaire -PRESA-

01.07.2022 - 31.12.2025

Malgré l’excédent céréalier enregistré durant ces deux dernières décennies, l’insécurité alimentaire touche près du ¼ de la population du Mali. La DDC veut renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles du dispositif national de sécurité alimentaire en vue d’améliorer la prévention et la gestion des crises conjoncturelles et accroître la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.


Sustainable Natural Resources Management (NRM) for Enhanced Pastoralist Food Security in the Borana Zone, Ethiopia.

01.01.2022 - 31.12.2027

Natural resources, particularly water and pasture, are among the key determinants of pastoralist livelihoods’ sustainability. The proposed Project contributes to the outcomes of the SDC’s Food Security Domain as stipulated in the Swiss Cooperation Strategy Horn of Africa. It aims at improving pastoralist food security and adaptive capacities in the lowlands of Borana Zone, Southern Ethiopia, through enhancing the sustainable management of natural resources.



CLIMATE AND CLEAN AIR IN LATIN AMERICAN CITIES PLUS (CALAC+) PROGRAMME

01.03.2021 - 28.02.2023

Air pollution is an important impediment to sustainable development in cities, and short-lived climate pollutants such as black carbon represent a major trigger for climate change. Supporting increasing voluntary efforts, CALAC+ will assist clean air strategies in five Latin American cities by fostering normative and technological changes and share lessons at the global level. Capacity building will use the comparative advantage of Swiss experience and the private sector’s interest to increase its stance in urban clean air issues.


Promotion de l‘emploi et de revenus non agricoles dans la région des Grands Lacs grâce à la production de matériaux de construction respectueux du climat (PROECCO)

01.01.2021 - 31.12.2024

La forte demande en matériel de construction due à l’urbanisation rapide dans la région des Grands Lacs prédispose ce secteur à la création d’emploi et à offrir une perspective économique au grand nombre de jeunes dans la région. L’introduction par le projet PROECCO de briques améliorées, abordables et neutres en CO2 répondant aux normes de résistance et de durabilité a créé une forte demande. Pour la troisième phase, il s’agit d’appuyer le secteur privé à augmenter la production pour satisfaire la demande et d’atteindre les effets escomptés en emplois et en réduction des émissions de CO2


Contribution to the UN-REDD Pro-gramme (single phase)

15.12.2020 - 31.12.2025

Forests are a central solution to reduce greenhouse gas emissions, their sustainable management is an imperative for the planet but also for millions of vulnerable people. The UN-REDD Programme is a key player in accelerating the implementation of appropriate policies and actions in tropical low and lower-middle income countries to reduce deforestation and restore forests. The contribution will allow for a strong Swiss engagement jointly with the Federal Office of the Environment, and for the capitalization of existing work of the four SDC domains on forest ecosystems and related livelihoods.


Low Carbon Cement (LCC) - Phase 3 (Exit Phase)

15.09.2020 - 14.09.2022

Cement production contributes significantly to global warming. This phase aims at the commercial deployment of a new cement type (LC3) which emits 15-30% less CO2 compared to standard cements. LC3 was extensively researched by the Swiss Federal Institute of Technology (EPFL) with partners in Cuba and India. Industrial deployment will be achieved through commercial production and application by the construction sector mainly in India and Latin America with support of the project.


Green Climate Fund Core Contribution 2020-2023 (GCF-1)

01.09.2020 - 31.12.2023

The Green Climate Fund (GCF) finances low-emission and climate-resilient development projects and programs with a focus on the most vulnerable countries. The Swiss contribution to GCF’s first formal replenishment period 2020-23 places Switzerland amongst the top ten donors based on per capita contributions. Switzerland advocates in the GCF governing board for impact-oriented projects with maximum development co-benefits, social inclusion and effective private sector engagement. 


Fighting COVID-19 and strengthening the health infrastructure with sustainable energy

01.09.2020 - 30.06.2022

The electrification of healthcare facilities is an important enabler of the quality and functioning of essential health services, including for the diagnosis and management of COVID-19 patients. At the same time, survival of the mini-grid and offgrid industry is key for providing everyone with sustainable energy access. In response to the COVID-19 pandemic, Switzerland supports a joint initiative by the World Bank, Gavi and the World Health Organisation to accelerate electrification of health care facilities and provide liquidity to financially suffering mini-grid and offgrid companies.


Strengthening Livelihoods and Social Inclusion in Georgia's Forest Sector Reform

01.07.2020 - 30.06.2025

As part of a comprehensive forest sector reform, the proposed project contribution aims at diversifying livelihood opportunities of target forest dependent communities and at strengthening the local capacities in forest management in a sustainable manner. This is particularly relevant since up to 90% of Georgia’s rural households rely on forests for energy and other purposes, leading to progressive forest degradation. The COVID-19 crisis further aggravates economic hardship of the most vulnerable groups among them.


COVID19-Prévention et réponse face à l’impact environnemental et épidémiologique

01.07.2020 - 30.06.2022

Ce projet soutient les efforts de la Tunisie en réponse à la crise COVID19 et renforce ses capacités de gestion des risques avec une approche plus intégrée et décentralisée. Il adresse essentiellement les risques liés à la gestion de déchets dangereux solides et liquides sanitaires ainsi que les eaux usées. Le partenaire de mise en œuvre est le PNUD, en collaboration avec les Ministères de la santé et des Affaires locales. 


Programme de renforcement de la résilience des ménages pastoraux et agropastoraux face aux crises climatiques et à l'insécurité (RESILIA) Phase 1

01.06.2020 - 31.12.2024

la DDC contribue au renforcement de la résilience de plus de 700’000 personnes dont les déplacées internes, affectées par la crise sécuritaire et les changements climatiques au Burkina Faso. Se basant sur la riche expérience de la Suisse dans l’élevage pastoral au Sahel, le programme va soutenir les pasteurs et agropasteurs pour que leur pratique d’élevage et moyens de subsistance s’adaptent aux défis climatiques et améliorent leurs conditions de vie tout en favorisant la paix au Burkina Faso.

Objet 1 – 12 de 96