Aide alimentaire – réduction des risques et préparation aux situations de crise

La lutte contre la faim et la malnutrition est une priorité pour la DDC. Avec l’aide alimentaire, la DDC engage des fonds humanitaires afin de sauver des vies et de soulager les souffrances.

Priorités de la DDC

En tant que partie contractante aux conventions relatives à l’aide alimentaire, la Suisse fournit une aide alimentaire et contribue à améliorer la sécurité alimentaire mondiale. L’aide humanitaire de la DDC prend avant tout appui sur la collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et sur les ONG. En 2018, les contributions de la Suisse au PAM, atteignant 75 millions de francs, ont bénéficié à 27 pays. Plus de 50% des montants disponibles ont servi à atténuer les crises alimentaires en Afrique. Les fonds restants ont été utilisés dans des pays du Proche-Orient, du Moyen-Orient et d’Asie ainsi qu’en Haïti et en Colombie.

Ces dernières années, une nouvelle modalité de l’aide alimentaire de la Confédération, sous forme d’envoi de produits laitiers suisses, a été introduite pour plus de flexibilité, et ce, dans le but d’atteindre le plus grand nombre possible de personnes en détresse. En 2017, la DDC a soutenu les programmes de 20 ONG et de trois représentations suisses dans 16 pays en livrant du lait en poudre pour 7 millions de francs suisses. Un montant supplémentaire de 13 millions de francs a été versé au PAM. Dès 2018, l’ensemble des fonds sera mis à la disposition du PAM. En Algérie et en Corée du Nord, pays où le lait en poudre est la meilleure méthode d’intervention, le PAM a acheté les produits en Suisse au niveau de prix défini pour l’exportation.

De plus, au cours de la période du message en cours (2017-2020), une compensation de 7 millions de francs sera versée pour soutenir des projets de nutrition. Ces fonds s’adressent en premier lieu aux ONG qui, dans le passé, étaient soutenues par des livraisons de lait en poudre en provenance de Suisse.

Contexte

Plus de 820 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées. La détérioration de la situation alimentaire mondiale est principalement due à des conflits prolongés, souvent exacerbés par des chocs climatiques tels que les sécheresses et les inondations. Les zones de conflit en Afrique subsaharienne telles que la Somalie, le Soudan du Sud, le nord-est du Nigeria, la République démocratique du Congo ainsi que le Yémen, et le Moyen-Orient sont les plus touchées. Ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence, les populations de ces pays sont tributaires d’un soutien alimentaire.

Le PAM travaille essentiellement selon l’approche dite «cash» qui encourage la production locale et la commercialisation des produits. Ce système offre aux bénéficiaires une plus grande liberté de choix.

Par des mesures spécifiques, la communauté internationale cherche de plus en plus à préparer les populations menacées par la famine à d’éventuelles crises.

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 28

OVCI - Improving nutritional condition of most vulnerable groups in Juba

01.03.2019 - 31.01.2021

Malnutrition among children and other vulnerable groups remains worse as a result of the prevailing food insecurity situation in South Sudan. According to the 2019 Humanitarian Response Plan (HRP) for South Sudan, some 1.8 million people – the majority of which are children under five years - face malnutrition. Through this project, Volunteers Organization for International Co-operation (OVCI) intends to address malnutrition of vulnerable children, pregnant and lactating mothers and other destitute persons in Juba County by improving their dietary intake.


Yemen Pledging Conference 2019

20.02.2019 - 30.04.2019

In support of the Humanitarian Response Plan and to reduce the suffering of the Yemeni population, Switzerland will organize a high-level pledging conference on 26 February 2019 together with Sweden and the United Nations for the third time. Since the escalation of the conflict in mid-March 2015, Yemen faced enormous levels of humanitarian needs stemming from years of poverty, intermittent conflict and weak rule of law. Entering the 5th year of war have exacerbated these chronic vulnerabilities, leaving more than 24 million people – more than 80% of the population - in need of humanitarian aid.


Accès aux populations vulnérables grâce au soutien au Service Aérien Humanitaire des Nations Unies (UNHAS)

01.01.2019 - 30.11.2024

L’UNHAS est le service aérien des Nations Unies qui appuie la mise en œuvre d’interventions humanitaires ainsi que du développement économique et social en faveur des populations les plus vulnérables et marginalisées du Niger. L'UNHAS facilite et sécurise au Niger l'essentiel des déplacements des agents des programmes respectifs, leur permettant de rejoindre les régions reculées du pays et leurs populations rapidement et en toute sécurité.


Mali : ACF-E - Projet d'amélioration de la Sécurité Nutritionnelle dans le cercle de Tombouctou - PASEN

01.12.2018 - 28.02.2021

Au Mali, 34 % des cas de mortalité infantile sont associés à la sous-nutrition. Ce taux est encore plus critique à Tombouctou, où la précarité climatique et économique est couplée à l'insécurité. C'est pourquoi, la Suède et la Suisse joignent leurs efforts pour assurer la prise en charge des besoins nutritionnels urgents d'enfants malnutris et pour renforcer les actions de prévention. Pour assurer la durabilité des interventions, le projet prévoit également une implication plus importante des communautés et des institutions locales dans la prise en char e et révention de la malnutrition.


Projet de réponse d’urgence et de renforcement de la résilience des populations affectées par la crise alimentaire et pastorale de 2018 au Burkina Faso (PRACAP)

15.05.2018 - 31.07.2020

Au Burkina Faso, la baisse de 11% de la production agricole 2017/18 a entrainé environ 1 million de personnes dans une crise alimentaire. Cette situation est exacerbée par la crise pastorale et la dégradation du contexte sécuritaire, en particulier dans les régions du Sahel et du Centre Nord. Le Gouvernement a sollicité l’aide des partenaires pour une assistance aux personnes vulnérables et la Suisse y contribuera à travers la FAO et le PAM. 


Additional Contribution 2018 to WFP’s Emergency Response in Madagascar

01.01.2018 - 31.12.2018

In line with the Good Humanitarian Donorship (GHD) principles, Switzerland recognizes the necessity of predictable and flexible funding to respond to changing needs in humanitarian crises. SDC funding to WFP operations allows the World Food Programme (WFP) to respond proactively and to provide immediate food assistance in life-threatening situations.



Cameroun: CRf-Accès aux soins et résilience

01.08.2017 - 28.02.2018

Par son appui financier au projet de la Croix-Rouge française, la DDC contribue au renforcement des capacités de résilience des populations affectées par le conflit (hôtes, personnes déplacées internes, réfugiées et retournées) les plus vulnérables socio économiquement tout en garanttissant un accès aux soins de qualité pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et femmes allaitantes. 





Nutrition Emergency Assistance to the Drought Affected Pastoralist Communities in Doolo Zone of Somali National Regional State, VSF-CH, Ethiopia

15.05.2017 - 14.08.2018

The failure of two consecutive rain seasons is having devastating effects on the mostly pastoralist population of Ethiopia’s southern arid and semi-arid areas. The number of people in need is dramatically increasing, with the drought affecting multiple aspects of human life. The Doolo Zone, where pastoralism is the main livelihood, is one of the most severely affected. By supporting VSF-CH, Switzerland will contribute to improve the nutritional status of the affected population.

Objet 1 – 12 de 28