Suivi et évaluations

La DDC s’attache à obtenir de bons résultats et une grande efficacité dans son travail. Elle veille à la bonne exécution des projets et analyse dans quelle mesure les conditions de vie des populations bénéficiaires s’est améliorée. Elle utilise à cet effet les instruments de suivi et d’évaluation. Le but est d’améliorer les programmes, les projets et les stratégies et d’en démontrer l’efficacité en toute transparence, conformément à l’art. 170 de la Constitution fédérale.

La DDC mesure l’efficacité de son travail au moyen de deux instruments destinés l’un au suivi et l’autre à l’évaluation.

  1. Suivi
    Pendant la mise en œuvre d’un projet, d’un programme ou d’une stratégie, la DDC collecte régulièrement des données relatives à divers indicateurs afin de vérifier si elle atteint ses objectifs. Ces données fournissent de solides éléments de décision pour procéder aux adaptations éventuellement nécessaires déjà durant la mise en œuvre.

  2. Evaluations
    La DDC effectue, au moyen des évaluations, une appréciation systématique et objective des projets, programmes, stratégies ou instruments. Elle analyse ainsi leur niveau de réalisation des objectifs fixés et examine leur pertinence, leur efficience, leur durabilité et leur impact. Les évaluations se fondent d’une part sur les données issues du suivi, mais aussi, d’autre part, sur d’autres sources d’informations comme des interviews, des sondages et des analyses de documents.

La façon dont les projets sont planifiés est déterminante pour permettre leur évaluation ultérieure. C’est pourquoi la DDC fixe des objectifs, des critères d’évaluation et des dispositifs de suivi dès l’élaboration des projets et programmes. Elle améliore en outre constamment ses méthodes de supervision et d’évaluation des résultats.