Territoire palestinien occupé

Les priorités que la Suisse s'est fixées pour le Proche-Orient comprennent la promotion des services de base et des moyens de subsistance, la primauté du droit et la protection, la réduction des risques de catastrophes (RRC), l'économie et l'emploi ainsi que l’instauration d’un cadre de vie pacifique. Dans cette région, la Suisse centre sa coopération bilatérale sur le Libanet la Jordanie. La DDC soutient également des initiatives régionales s’inscrivant dans le cadre de ses priorités.

Carte de la région du Moyen-Orient (Syrie, Liban, Jordanie, Irak)
© DFAE

Actuellement, le Proche-Orient est touché par plusieurs conflits persistants. Depuis mars 2011, la situation humanitaire en Syrie et dans les pays voisins s'est considérablement dégradée en raison de la crise syrienne, ce qui se répercute sur le développement à long terme de la région toute entière.

Des menaces d’une autre nature pèsent également sur les populations de cette région : crues, tremblements de terre et sécheresse sont autant de catastrophes naturelles auxquelles elle est exposée.

Lorsque des synergies peuvent être exploitées, la DDC adopte une approche interdépartementale en colaborant notamment avec l'Office des migrations du Département fédéral de justice et police (DFJP), la direction politique (y compris la Division Sécurité humaine) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Sur le terrain, elle travaille avec des organisations multilatérales, internationales et locales ainsi qu'avec certaines agences onusiennes.

Coopération internationale de la Suisse

2013
Mio. CHF

2014
Mio. CHF

2015 *
Mio. CHF

DDC

     

Coopération bilatérale au développement

14.02

14.01

13.60

Aide humanitaire

9.88

13.26

12.15

Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)

     

Coopération et développement économiques

Total DDC/SECO

23.90

27.27

25.75

Autres départements et offices fédéraux

     

Division Sécurité humaine du DFAE

0.56

0.72

3.15

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)

0.07

0.19

0.19

Total des autres offices fédéraux

0.63

0.91

3.34

Cantons et communes

0.25

0.48

..

Total

24.78

28.66

29.09

* prévision; total des données disponibles
Montants DDC sans les contributions de programme aux ONG suisses
.. = non disponible | – = montant nul ou montant < 5'000 CHF
a Sans les contributions multilatérales à l'Office de secours et de travaux des N.U. pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) de 5.8 millions CHF en 2013, de 8.4 millions CHF en 2014 et de 9.5 millions CHF en 2015.

Services de base et moyens de subsistance

Accès des populations vulnérables aux services de base

La DDC s'efforce de rendre les services de base plus accessibles aux groupes vulnérables, notamment les déplacés internes, les réfugiés, les femmes et les enfants. Pour garantir l'accès à l’éducation, aux services de santé, à l'aide sociale ainsi qu'à d'autres services de base, la DDC soutient des organisations internationales telles que l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle travaille avec les autorités locales afin que celles-ci puissent réaliser leurs propres projets et développer leurs aptitudes à répondre aux besoins de leurs citoyens.

Construction de réseaux d’égouts et de distribution d'eau pour les ménages jordaniens

Dans le camp de Gaza, 2500 ménages sont reliés à un système de distribution d'eau potable et à un dispositif souterrain d'évacuation des eaux usées. Ce projet est réalisé en collaboration étroite avec le Département des affaires palestiniennes et l'UNRWA.

Primauté du droit et protection

Promotion du droit international humanitaire et des droits de l’homme

Les programmes d’aide humanitaire et de coopération au développement de la DDC accordent une importance particulière au respect et à la promotion du droit international humanitaire et des droits humains. Dans ce cadre, la DDC soutient les actions de différentes organisations œuvrant en faveur de la défense des droits au Liban, en Irak et en Jordanie. La DDC travaille de concert avec la Direction politique du DFAE et l’Office fédéral des migrations sur le programme de protection dans la région en Syrie, en Jordanie et au Liban.

Soutien aux enfants en conflit avec la loi

Des activités visant le renforcement des capacités en matière de gestion des enfants en conflit avec la loi sont proposées aux titulaires d’obligations, l'objectif étant de promouvoir un cadre juridique exhaustif qui protège notamment les enfants vulnérables.

Réduction des risques de catastrophes

Sensibilisation aux risques de catastrophes

La DDC participe aux actions existantes qui visent à réduire les risques de catastrophes d’origine naturelle ou humaine. Ainsi, divers projets sont mis en application pour mieux gérer les situations de crise : gestion durable des ressources en eau, assurance-qualité des constructions antisismiques et actions de sensibilisation dans les écoles et parmi les populations.

Histoire de la coopération

En 2001, la DDC a ouvert un bureau de coopération régional à Amman pour la Syrie, le Liban, la Jordanie et l'Irak. A l'origine, la DDC s'était donné pour priorité principale d'aider les réfugiés palestiniens. Cependant, depuis que la crise a éclaté en Syrie en mars 2011, elle a étendu ses activités aux victimes du conflit syrien et aux populations qui les accueillent dans les pays voisins.

Le bureau de coopération régional d’Amman est chargé de coordonner l'ensemble des activités des bureaux de programme de la DDC à Beyrouth (Liban) et à Ankara (Turquie). Il pilote également le programme en Irak, où la DDC n’a pas de structure de terrain. Le bureau de Damas a quant à lui été fermé en 2012 en raison de la montée de la violence en Syrie.

Informations contextuelles Proche Orient

Chiffres et faits
  Jordanie Liban Syrie Irak  
Superficie 89'342 10'400 185'000 438’317 km2
Population 6.318 4.425 22.399 32.578 millions
Taux annuel de croissance démographique (depuis 1990) 2.2 1.0 2.0 2.5 %
Espérance de vie femmes / hommes 75.4 / 72.1 82.0 / 77.8 77.7 / 71.9 73.0 / 65.7 ans
Taux d’analphabétisme des adultes femmes / hommes 6.1 / 2.3 .. 22.3 / 9.7 28.8 / 14.0 %
Produit intérieur brut PIB par habitant 4'909.0 9'705.4 .. 6'625.2 USD
Part de la population disposant de moins de 2 USD / jour 1.6 .. .. .. %
Chiffres et faits

.. = non disponible

Source: World Development Indicators 2014 de la Banque mondiale

Liens

  • Informations du DFAE
    Site web de la représentation, conseils aux voyageurs et informations sur la vie dans le pays ainsi que sur les relations bilatérales

La Suisse et le Territoire palestinien occupé

La Suisse et le Liban

La Suisse et la Jordanie

La Suisse et l'Irak

  • Informations aux voyageurs de fairunterwegs.org (de) Portail de voyages fairunterwegs.org, qui bénéficie du soutien de la DDC. Il s'agit d'une plate-forme d'informations axée sur le tourisme équitable à l'intention des voyageurs responsables.

Palestine

Syrie

Liban

Jordanie

Irak

  • Informations contextuelles fournis par la BBC:

Territoire palestinien occupé

Syrie

Liban

Jordanie

Irak