Mozambique

Au Mozambique, la coopération suisse au développement s’articule autour de trois axes: le développement économique, la santé et la gouvernance. La Suisse soutient des projets locaux, principalement dans les trois provinces septentrionales de Cabo Delgado, Niassa et Nampula. Sur le plan national, elle s’engage activement en faveur du dialogue politique, dans le but de lutter contre la pauvreté et de promouvoir la transition politique et économique.

Carte du Mozambique
© DFAE

Le Mozambique est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Aujourd’hui encore, plus de la moitié de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté et le budget national dépend toujours largement de l’aide extérieure. Plus de 80% des habitants sont tributaires d’une agriculture paysanne, particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles. L’épidémie de sida reste en outre un obstacle majeur au développement. Le Mozambique devrait cependant connaître un important essor dans le secteur des matières premières. La croissance économique soutenue de ces dernières années, qui a atteint plus de 8%, a enregistré un fort ralentissement en 2016 en raison de la crise de la dette (3,7%). À long terme, le Mozambique fera cependant partie des économies les plus florissantes d’Afrique.

La Suisse est active au Mozambique depuis 1979. L’objectif premier de la coopération suisse au développement consiste à aider ce pays à réduire la pauvreté et à mener avec succès sa transition vers une société inclusive sur les plans politique et économique. À l’échelle nationale, la Suisse s’engage activement en faveur du dialogue politique et soutient le gouvernement dans les réformes institutionnelles qu’il mène dans différents secteurs.

Au niveau décentralisé, elle travaille avec la population locale. La nouvelle stratégie de coopération 2017 – 2020 prévoit une concentration de l’aide sur trois provinces septentrionales ainsi que sur les domaines de la bonne gouvernance, de la santé et du développement économique. La Suisse a renforcé, dès 2016, son engagement dans le processus de paix sur les plans financier, logistique et technique. Depuis 2017, elle préside en outre le groupe de contact international chargé de soutenir ce processus. À la suite des deux cyclones de 2019, la Suisse a fourni rapidement une aide humanitaire substantielle sous forme d’actions directes dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable.

Santé

Renforcement du système de santé et prévention des maladies

Au niveau national, la Suisse soutient l’approche sectorielle du gouvernement; il s’agit d’un conseil technique et financier à la mise en œuvre d’une réforme unique et globale dans le secteur de la santé. Au niveau décentralisé, elle se mobilise en faveur d’une amélioration des services de santé et d’approvisionnement en eau. Elle encourage en outre la population à dialoguer avec les autorités et à exiger que ces dernières fassent preuve de transparence et rendent des comptes sur les dépenses publiques en matière de santé. Dans la province de Cabo Delgado, la Suisse a contribué à ce que le nombre de naissances en milieu médicalisé augmente de 66% (2010) à 88% (2018). Grâce à la contribution de la Suisse, jusqu’à 60’000 personnes par an bénéficient d’un nouvel accès à l’eau potable dans les provinces de Niassa et de Cabo Delgado.

Santé

Développement économique

Réduction de la pauvreté et croissance économique pour tous

Dans le corridor de Nacala, la Suisse soutient de petites entreprises, généralement des paysans, dans leurs efforts pour renforcer les chaînes de valeur, et s’emploie activement à promouvoir le micro-financement afin d’assurer un meilleur accès aux services financiers. Du fait de l’amélioration durable des chaînes de valeur agricoles, obtenue principalement grâce à la participation du secteur privé, les revenus de plus de 23’000 petits fermiers ont augmenté de 70% en moyenne en l’espace de quatre ans. Les bénéficiaires de petits prêts au titre d’activités d’inclusion financière sont compris dans ce pourcentage.

Le SECO complète l’engagement de la DDC par des conseils techniques visant à stimuler l’économie globale.

Développement du secteur privé et services financiers

Gouvernance

Décentralisation et renforcement des capacités

La décentralisation rendue possible par le processus de paix est encouragée par la Suisse. Elle crée les conditions propices à la mise en place d’un système de décentralisation plus cohérent, préalable essentiel pour renforcer la stabilité politique et l’intégration. D’une part, la Suisse soutient les gouvernements locaux dans leurs efforts pour rendre les processus budgétaires et de planification efficaces et participatifs et, d’autre part, elle permet à la société civile de revendiquer plus de transparence et de redevabilité au niveau local et national. La Suisse se mobilise dans le domaine des droits fonciers et dans celui de l’utilisation et de l’extraction de ressources naturelles. Le renforcement du dialogue et de la collaboration concrète entre le gouvernement local, la société civile et le secteur privé favorise les investissements de ce dernier et la population reçoit la part, prescrite par la loi, des bénéfices réalisés grâce à l’utilisation des terres ou des ressources naturelles.

Un nouveau programme de lutte contre la corruption mis en place par la DDC renforce depuis 2019 les capacités du bureau du procureur général en matière de lutte contre la corruption et la criminalité économique ainsi que la restitution de valeurs patrimoniales d’origine illicite.

Plaidoyer et bonne gouvernance

Histoire de la coopération

Soutien de la Suisse en temps de paix et de guerre

Les racines de la coopération suisse avec le Mozambique remontent à 1880, lorsque des missionnaires suisses y généralisèrent l’accès à l’éducation primaire. La coopération au développement formelle débuta néanmoins en 1979, peu après l’accession du Mozambique à l’indépendance et à l’aube d’une guerre civile dévastatrice qui dura 16 ans.

Les premiers projets de la DDC mettaient l’accent sur l’eau, la santé et le développement rural. Durant le processus de paix, la Suisse a grandement contribué à la démobilisation et à la réhabilitation du pays dévasté par la guerre. Depuis la signature de l’accord de paix de 1992, elle a renforcé son aide au Mozambique en se concentrant sur le développement économique, la santé et l’eau en incluant  l’assainissement, la gouvernance et le renforcement de la société civile.

Coopération multilatérale

La Suisse coopère p. ex. avec l’UNICEF dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, avec la Banque mondiale, l’OMS, le FNUAP et l’UNICEF dans le secteur de la santé, ou avec le PNUD pour promouvoir la décentralisation.

Thèmes transversaux

Égalité entre sexes et VIH/sida

Dans tous ses projets, la Suisse s’engage en faveur d’une égalité entre les sexes, en appliquant une politique cohérente en la matière. Par son travail de sensibilisation, elle encourage en outre la prévention et la protection contre le VIH/sida.

Partenaires

  • ONG suisses: Helvetas, Swisscontact, Solidar Suisse et Solidarmed
  • Ministères, autorités de province et de district
  • Organisations non gouvernementales et de la société civile mozambicaines, p. ex. Centro de Integridade Publica, Instituto de Estudios
  • ONG internationales: p. ex. Netherlands Development Organisation, Concern Universal
  • communauté de donateurs (G19)

Projets actuels

Objet 25 – 27 de 27

Local Governance Monitoring Initiative

01.01.2015 - 31.12.2019

Exploitation of coal and the recent discovery of huge gas reserves in Mozambique created a general anticipation of wealth within reach for everyone.  Independent research and active engagement in policy dialogue with government will improve the quantity and quality of interactions between state and non-state actors and improve development policies and the use of public resources.


Municipal Development Programme Mozambique - PRODEM

01.01.2015 - 31.12.2019

In the framework of the ongoing decentralization process in Mozambique, 53 municipalities have been established since 1998. The programme aims to contribute to urban poverty reduction and a sustainable development of 26 municipalities. This shall be achieved through improvements in municipal government’s administration with a focus on service delivery and resilience to climate change impact complemented by enhanced citizen’s participation and social accountability.


Multi-Country Investment Climate Program

01.01.2017 - 31.12.2024

The Multi-Country Investment Climate Program (MCICP) supports investment climate reform advisory in a total of 20 SECO partner countries. It is implemented by the International Finance Corporation (IFC), a globally recognized leader in this field.

Objet 25 – 27 de 27