Les trois pays de la région (le Rwanda, le Burundi et l’est de la République démocratique du Congo RDC) ont connu des évolutions interdépendantes. Or, depuis l’indépendance de ces trois États, cette imbrication a engendré des conflits qui les ont conduits au bord de l’effondrement et ont infligé d’immenses souffrances à leur population. Cependant, les dernières années démontrent que la signature d’accords de paix et l’organisation d’élections n’ont pas permis de consolider la paix et de mettre fin aux hostilités. Les institutions restent fragiles et la population n’a pas encore pu récolter les fruits de la paix.

Carte de la région des Grands Lacs (Rwanda, Burundi, Congo)
© DFAE

Les Grands lacs (Rwanda, Burundi et RDC) sont une région prioritaire de la coopération suisse au développement. Le contexte de fragilité freine la consolidation des institutions régionales et l’atteinte des objectifs de développement durable. La stabilité régionale est une condition de base pour améliorer le bien-être des populations ; les destins des trois pays étant interdépendants. Aux niveaux économique et commercial, la région, riche en ressources naturelles, offre beaucoup d’opportunités inexploitées.

Objectif général de la stratégie suisse de coopération pour la région des Grands Lacs

Dans la région des Grands Lacs, la Suisse contribue à la paix, la stabilité, la réduction de la pauvreté et la protection des civils. Elle aide au renforcement des processus démocratiques, au respect des droits de l’homme, de la cohésion sociale et de l’emploi, particulièrement celui des jeunes. En cohérence avec l’action diplomatique et politique, ces interventions visent à renforcer les capacités des populations à surmonter les crises et défis.

Dialogue, lutte contre l’impunité et diplomatie

La Suisse s’engage pour prévenir et réduire les violences, renforcer les institutions et les processus démocratiques et contribuer à la lutte contre l’impunité. Cela passe par des activités de facilitation et de médiation, tant au niveau politique que de la société civile, par un accompagnement des élections et des réformes constitutionnelles ainsi que par des activités de lobbying, de monitoring et de défense des droits de l’homme. La Suisse a contribué dans les trois pays à l’établissement de médias critiques et diversifiés, surtout radiophoniques, grâce à la production de reportages et d’émissions de qualité, ainsi qu’en facilitant l’autorégulation du secteur.

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Protection des civils

L’action de la Suisse dans la région permet d’instaurer des espaces humanitaires nécessaires pour protéger les groupes vulnérables et rétablir la dignité des personnes affectées. Pour ce faire, elle tire parti de l’ensemble des canaux et possibilités dont elle dispose (aux niveaux bilatéral, multilatéral et des Conventions de Genève). En matière de protection, la surveillance et le référencement des violations du droit international humanitaire, la promotion du dialogue intercommunautaire et le plaidoyer, de même que la formation, la sensibilisation et la réinsertion, bénéficient annuellement à près de 3 millions de personnes. Avec ses projets bilatéraux, notamment dans le domaine de la protection de l’enfance, la Suisse est venue en aide à près de 300’000 personnes en quatre ans.

Emploi et développement économique

Pour favoriser l’emploi et les revenus, la Suisse mise sur une formation professionnelle de qualité dans des filières adaptées aux besoins du marché, en milieu rural et périurbain. Dans les zones rurales, la Suisse se concentre sur la transformation des matériaux de construction, un secteur en pleine croissance et à haute intensité de main d’oeuvre. Depuis 2015, les technologies introduites par la Suisse au Rwanda et au Burundi pour améliorer l’efficacité énergétique et les conditions de travail liées à la production de briques ont permis de fabriquer environ 14 millions de briques par an.

Education de base et formation professionnelle

Santé et lutte contre les violences faites aux femmes

Conserver l’accès aux services de santé dans les situations de crise est crucial pour préserver le bien-être de la population, mais aussi pour atténuer les tensions communautaires et promouvoir la cohésion sociale. La Suisse favorise donc notamment le maintien d’une couverture santé universelle et la fourniture de soins aux niveaux primaire et secondaire, en mettant l’accent sur la prise en charge mère-enfant et sur la lutte contre la malnutrition enfantine. Parallèlement, l’engagement de la Suisse contre les violences faites aux femmes a permis depuis 2011 de venir en aide à 60’000 femmes victimes de violence; parmi elles, 12’300 femmes ayant subi des viols ont bénéficié d’une prise en charge médicale, psychologique, juri­dique. Grâce à l’engagement de plus de 500 groupes solidaires, 54% d’entre elles ont pu se réinsérer dans leur communauté.

Egalité entre femmes et hommes

Histoire de la coopération

La Suisse est présente depuis les années 1960 dans la région des Grands Lacs. Pendant trois décennies, elle a mis en oeuvre des programmes de coopération au développement. À partir des années 1990, l’accent a été mis sur l’aide humanitaire et la politique de paix. Dans le cadre de sa stratégie 2017-2020, la Suisse mène des activités dans le domaine de l’aide au développement, de l’aide humanitaire, de la politique de paix et de la diplomatie. En mettant en oeuvre ces instruments de manière coordonnée, elle entend renforcer la cohérence de ses actions pour faire face plus efficacement à la complexité des défis politiques, sécuritaires, humanitaires et de développement qui caractérisent la région.

Développement du secteur privé et services financiers

Liens

Documents

Projets actuels

Objet 13 – 17 de 17

Trans-Border Dialogue for Peace in the Great Lakes Region

01.01.2017 - 31.12.2020

Jointly with the Swedish Embassy, Switzerland supports a trans-border dialogue for peace in the Great Lakes region, a program run by Interpeace with 6 local NGOs. This second phase will continue using research and dialogue to address stereotypes and lack of trust behind recurrent conflicts in the Great Lakes region. Research and dialogue constitute the basis to engage decision makers, to promote good governance and concrete consensus-based solutions taking into account local populations’ concerns and recommendations.


Allocation of SDC Funding to WFP Operations in 2017

01.01.2017 - 31.12.2017

In line with the Good Humanitarian Donorship (GHD) principles, Switzerland recognizes the necessity of predictable and flexible funding to respond to changing needs in humanitarian crises. SDC funding to WFP operations allows the World Food Programme (WFP) to respond proactively and to provide immediate food assistance in life-threatening situations.


RDC, Alliance Globale du Vaccin (GAVI): Approvisionnement en médicaments

02.12.2016 - 31.12.2020

La contribution ciblée à GAVI présentée dans cette proposition de crédit est la mise en pratique de la stratégie de coopération : elle vise non seulement l’appui stratégique et vital du circuit des médicaments et vaccins en RDC, en particulier au Sud-Kivu, mais convole aussi l’agenda du programme global Santé, du travail diplomatique de la représentation Suisse à Kinshasa et du programme de la coopération Sud.


Support to the DPCG (Development Partners’ Coordination Group) Secretariat in Rwanda

15.09.2016 - 15.09.2019

Switzerland and the UK, in an effort to facilitate a broad and fruitful development policy dialogue in Rwanda, will dedicate financial resources towards a UNDP support to the line ministry in charge of aid coordination. It entails, on the one hand, carrying out analytical research leading to evidence-based policy decision, and, on the other hand, the efficient management of the Development Partners’ Coordination Group (DPCG) Secretariat.


Appui aux media des Grands Lacs

01.08.2013 - 30.04.2020

Les médias des pays des Grands Lacs (Rwanda, Burundi. RDC) jouent un rôle clé dans la consolidation de la paix, dans le renforcement de la citoyenneté et dans la construction de la démocratie. Les médias sont confrontés à des difficultés d’ordre professionnel, économique, politique et juridique. Ce programme contribuera à la consolidation de la liberté d’expression et au droit à l’information, tout en renforçant les compétences et la pluralité des médias. 

Objet 13 – 17 de 17