Petites exploitations agricoles, formation professionnelle, innovation: l’engagement diversifié de la coopération internationale de la Suisse en 2014

Berne, Communiqué de presse, 25.06.2015

Dans l’environnement complexe de la politique au développement, la Suisse est parvenue, en 2014, à jouer un rôle important dans des domaines clés de la coopération internationale, parmi lesquels figurent la promotion de la démocratie, la stimulation d’une croissance économique durable et le soutien à la formation professionnelle, le renforcement de petites exploitations agricoles, l’aide aux réfugiés et aux migrants, la prévention des conflits et l’aide d’urgence. Ce constat ressort du rapport annuel publié ce jour par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO).

Rapport annuel 2014 DDC / SECO – Coopération internationale de la Suisse
Rapport annuel 2014 DDC / SECO – Coopération internationale de la Suisse © DDC

Durant l’année 2014, la politique de développement a une fois de plus été confrontée à des défis internationaux complexes: le fossé entre riches et pauvres continue de se creuser, la situation économique est instable et les ressources naturelles se raréfient, tandis que les pandémies, les conflits et les phénomènes météorologiques extrêmes font régulièrement des victimes. Autant de défis que la Suisse s’est attachée à relever avec engagement, sens de l’innovation, persévérance et fiabilité. Dans l’éditorial du rapport annuel 2014, le directeur de la DDC Manuel Sager et la directrice du SECO Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch explicitent l’approche de la Suisse en ces termes: «Nous veillons toujours à adapter nos activités aux besoins définis par nos pays partenaires. Notre but ultime est de soutenir nos pays partenaires dans leurs efforts pour créer non seulement de la prospérité, mais aussi du bien-être. Pour cela, il faut que la croissance économique profite à tout le monde et ne se fasse pas au détriment des ressources naturelles».

Les priorités relevées ci-après donnent un aperçu des activités concrètes déployées par la Suisse durant l’année 2014.

• Fournir une aide aux réfugiés et aux personnes déplacées
En 2014, le secteur Prévention des crises et aide d’urgence a été confronté à un grand nombre de crises et à une forte instabilité politique: le nombre de personnes en fuite a atteint un niveau sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Suisse s’est attachée, sur place, à soulager la détresse et la misère des populations affectées et à œuvrer au développement de la paix.

• Favoriser le succès des petites exploitations agricoles
Le manque d’expérience en matière d’économie de marché et la difficulté à accéder aux crédits continuent de peser sur un grand nombre de petites exploitations agricoles. La Suisse a notamment aidé des petits agriculteurs du Laos à mettre sur pied des organisations paysannes et à améliorer leur système d’aménagement du territoire et de gestion de l’eau et des sols.

• Créer des plus-values en innovant avec le secteur privé
L’essor économique et les taux de croissance impressionnants enregistrés par maints pays en développement et pays émergents ne profitent de loin pas à tous. De plus, l’exploitation incontrôlée des ressources naturelles constitue souvent un obstacle au développement durable. Dans ce domaine, la Suisse mise sur des partenariats diversifiés et des innovations avec le secteur privé.

• Promouvoir la formation professionnelle et l’emploi des jeunes pour ouvrir de nouvelles perspectives
Un grand nombre de pays en développement ou en transition affichent un taux de chômage très élevé parmi les jeunes. Pour remédier à cette situation, la Suisse œuvre dans les pays partenaires en faveur de la formation professionnelle et de l’emploi des jeunes en s’inspirant de son propre système de formation professionnelle.

• Reconnaître et valoriser le potentiel de la main d’œuvre migrante
Les travailleurs migrants fournissent une contribution substantielle au développement de leur pays d’origine et de leur pays de destination. Soucieuse de protéger les droits des migrants et de valoriser le potentiel de la migration professionnelle, la Suisse s’engage à travers des projets couvrant chaque phase du cycle migratoire et entretient une étroite collaboration avec des gouvernements et la société civile.

• Dix-sept nouveaux objectifs mondiaux de développement durable
La Suisse a participé à la formulation des nouveaux Objectifs de développement durable appelés à prendre le relais des Objectifs du Millénaire pour le développement de l’ONU pour l’après-2015. Ces objectifs formeront le cadre de référence du futur programme de développement, qui s’appliquera à tous les Etats et intégrera de manière équilibrée les dimensions économique, sociale et environnementale.


Renseignements

Information DFAE
+41 (0)58 462 31 53
info@eda.admin.ch

Information SECO
+41 (0)58 464 09 10


Informations complémentaires

Rapport annuel DDC/SECO 2014
DDC - Formation professionnelle
DDC - Programme de développement pour l'après-2015 (Agenda post-2015)
DDC – Les petites exploitations et exploitations familiales agricoles
DDC - Prévention des catastrophes, aide d'urgence et reconstruction
DDC Partenariats public-privé pour le développement – pour un impact plus fort
SECO - Coopération et développement économiques


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères