Dépenses de la DDC

Outre l’aide humanitaire, la coopération au développement et la coopération avec l’Europe de l’Est, les dépenses de la DDC incluent également la contribution à l’élargissement de l’Union européenne, qu’elle met en œuvre conjointement avec le SECO.

Evolution des dépenses de la DDC

    

Dans le but d'atteindre l'objectif fixé par le Parlement d'un taux d'aide publique au développement (APD) équivalent à 0,5% du Revenu national brut (RNB), les moyens alloués à la DDC ont connu une croissance soutenue jusqu'en 2015.

Dès 2016, les crédits de la coopération internationale ont été fortement impactés par les mesures d'économie décidées par le Conseil fédéral et approuvée par le Parlement (programme de stabilisation et frein à l'endettement).