Engagement de la Suisse aux Philippines après le typhon Haiyan

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan a dévasté une grande partie des îles centrales des Philippines. Dès le lendemain, la DDC a envoyé dans la zone sinistrée des biens de première nécessité ainsi qu'un groupe d'experts du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA). La phase d'urgence s'est poursuivie jusqu'à mi-janvier 2014, puis elle a laissé place à un engagement à moyen terme visant à assurer la remise en état des écoles, le rétablissement de l’approvisionnement en eau potable et la subsistance de la population. S'agissant du typhon Haiyan, l'engagement de la DDC aux Philippines a pris fin en août 2014.

La trajectoire suivie par le typhon Haiyan
La trajectoire suivie par le typhon Haiyan © DDC

Dans la nuit du vendredi 8 novembre 2013, le typhon Haiyan a dévasté une grande partie des îles centrales des Philippines. Accompagné de vents dépassant les 320 km/h, le typhon Haiyan est un des plus puissants jamais enregistrés dans le monde. Selon les indications des autorités philippines, plus de 14 millions de personnes ont été touchées dans l'archipel. Plus de 1,1 million de maisons ont été détruites ou gravement endommagées, notamment dans les provinces de Leyte et de Samar.

Envoi d'experts et de biens de première nécessité

Devant l'ampleur de la catastrophe et après que le gouvernement philippin se déclara prêt à accepter l'aide de la communauté internationale, l'Aide humanitaire de la Confédération a, dès le 9 novembre, dépêché dans la zone sinistrée une équipe d'intervention rapide (EIR) composée d'experts du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) spécialisés dans les secteurs de l'eau et de l'assainissement, des abris d'urgence, de la médecine et de la logistique. Selon les phases, l'équipe a compté jusqu'à 22 personnes et s'est déployée dans le nord de l’île de Cebu (île de Bantayan comprise) et dans la région d'Ormoc, sur l'île de Leyte.

Un membre du Corps suisse d'aide humanitaire supervise la distribution des biens de première nécessité.
Alain Pasche, membre du Corps suisse d'aide humanitaire, organise la distribution des biens de première nécessité sur l'île de Cebu. © DDC

L'Aide humanitaire suisse a également envoyé 21 tonnes de matériel de secours aux Philippines, notamment des installations de traitement et de distribution de l'eau (réservoirs d'eau potable, équipements de désinfection et systèmes de distribution). Par ailleurs, quatre kits de matériel médical (kits IDA) destinés à couvrir chacun les besoins de 10 000 personnes pendant trois mois ont été mis à la disposition des structures médicales locales encore en état de fonctionner. Des kits d'hygiène, de la nourriture, du matériel pour construire des abris de fortune et des ustensiles de cuisine ont en outre été achetés sur le marché local puis distribués à la population touchée via les structures locales, sous la supervision de l'équipe du CSA.

Soutien aux organisations multilatérales

Les moyens mis à disposition par l'Aide humanitaire suisse ont été engagés dans des actions directes dans les domaines de l'eau, des réparations des abris, des moyens de subsistance et de la médecine. Mais ils ont également permis de soutenir des opérations d'aide menées par des organisations internationales œuvrant dans les régions ravagées par le typhon Haiyan. Trois millions de francs ont ainsi été attribués au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FISCR), à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), au Programme alimentaire mondial (PAM) et à l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Réhabilitation et reconstruction

La phase d'aide d'urgence a duré jusqu'à mi-janvier 2014, puis elle a laissé place à une phase de transition avant que ne débute la reconstruction à proprement parler. Durant cette phase, la Suisse s'est principalement concentrée sur la réparation des toits des écoles, sur la remise en état des systèmes d'eau potable et sur la restauration des moyens de subsistance des populations touchées dans les régions du nord de Cebu et de l'ouest de Leyte. Au total, ce sont 30 000 personnes qui ont bénéficié de la mise en service de stations de pompage d'eau potable et de systèmes d'approvisionnement en eau dans les campagnes en plus des écoliers, qui peuvent de nouveau étudier dans des salles de classe couvertes. Ces projets ont été menés à bien par quatre experts du CSA envoyés sur place.

 Soutien durant la phase de transition entre aide d'urgence et reconstruction (PDF, Nombre de pages 3, 247.0 kB, Français)

Les experts du CSA ont terminé la construction de deux nouvelles écoles temporaires dans le style local. Au total, cinq écoles sont planifiées. © DDC

Une conférence régionale pour réfléchir à l'après-Haiyan

Après l'octroi d'une aide d'urgence et son appui à la reconstruction, la Suisse a soutenu le gouvernement des Philippines dans l'organisation d'une conférence régionale sur la prévention des catastrophes naturelles et sur la réparation des dégâts causés par le typhon Haiyan. La conférence a débouché sur un nouveau cadre de référence pour la prévention des grandes catastrophes ainsi que pour les mesures de préparation et de réaction.

Une conférence régionale pour réfléchir à l’après-Haiyan

Informations et documents complémentaires