La Suisse maintient son aide en faveur des réfugiés de Palestine


une classe avec des élèves filles
Les 685 écoles de l’UNRWA accueillent près d’un demi-million d’enfants réfugiés palestiniens. © Taghrid Mohammad/UNRWA © UNRWA Taghrid Mohammad

L’UNRWA est un partenaire stratégique de la Suisse au Proche-Orient depuis la création de l’Office en 1949. La contribution de la Suisse est principalement destinée à favoriser l’accès des populations concernées à l’éducation, à la protection de la santé et aux prestations sociales. Elle contribue ainsi à ouvrir de nouvelles perspectives, à réduire le risque de radicalisation chez les jeunes et à promouvoir une plus grande stabilité dans la région,

Región/País Tema Período Presupuesto
Jordania
Líbano
Autoridad Nacional Palestina
Siria
Educación
Salud
Enseignement primaire
Atención primaria de salud
01.01.2017 - 31.12.2020
CHF 85'500'000

En apportant un soutien financier à l’UNRWA, la Suisse entend aider l’organisation à remplir sa mission essentielle, dans des conditions qui sont aujourd’hui difficiles. Elle maintient sa contribution au budget de l’Office à son niveau actuel, soit environ 20 millions de francs par an. Celle-ci est principalement destinée à financer les programmes mis en œuvre par l’UNRWA pour permettre aux réfugiés palestiniens d’avoir accès à l’éducation, à la protection de la santé et aux prestations sociales.

La situation précaire qui règne actuellement au Proche-Orient représente un défi majeur pour l’UNRWA. En particulier le conflit syrien, qui dure depuis le mois de mars 2011, a des conséquences dramatiques pour les réfugiés de Palestine, tant sur le territoire syrien que dans les pays voisins. Pour 95% de ceux qui se trouvent encore en Syrie, l’aide humanitaire assurée par l’UNRWA est absolument indispensable. Malgré les difficultés liées au conflit armé, l’organisation poursuit ses activités: depuis le début des hostilités, plus de 460’000 personnes ont bénéficié de son aide d’urgence.

Plus de la moitié du budget de l’UNRWA est affectée à l’éducation. Les 685 écoles qu’elle administre dispensent un enseignement à 500’000 enfants, ce qui permet de leur ouvrir des perspectives, et contribue aussi à réduire les risques de radicalisation chez les jeunes. Les formations professionnelles certifiées proposées par l’Office sont très prisées sur le marché du travail régional. Au Proche-Orient, l’UNRWA gère aussi 137 centres médicaux où trois millions de réfugiés palestiniens peuvent avoir accès à des services de santé de qualité. Enfin, elle fournit un soutien direct à quelque 300’000 réfugiés de Palestine sous la forme de denrées alimentaires ou de contributions en espèces.

Depuis sa fondation en 1949, l’UNRWA compte parmi les principaux partenaires multilatéraux de notre pays au Proche-Orient. La Suisse exerce une influence sur sa politique et son fonctionnement. Elle siège, depuis 2005, au sein de sa Commission consultative, dont la fonction est de soutenir le commissaire général de l’Office dans l’exécution de son mandat. En juillet 2016, la Suisse a été nommée à la présidence de cette commission pour une année. Elle y appuie les processus de réforme structurelle de l’UNWRA, afin que celle-ci puisse mener à bien sa mission et continuer d’apporter une contribution cruciale à la stabilité dans la région. Pierre Krähenbühl, commissaire général de l’UNRWA depuis avril 2014, est le Suisse occupant le rang le plus élevé au sein de l’Organisation des Nations Unies.