Politique actuelle et événements historiques: le président de la Confédération Didier Burkhalter rencontre à Bruxelles des représentants du gouvernement belge et rend hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale à Ypres

Communiqué de presse, 14.11.2014

La visite aujourd’hui en Belgique du président de la Confédération Didier Burkhalter comporte deux volets bien distincts: le matin, il a été reçu à Bruxelles par le roi Philippe de Belgique et il a mené des entretiens politiques avec le premier ministre belge Charles Michel et le ministre des affaires étrangères Didier Reynders. L’après-midi est entièrement placé sous le signe de la commémoration des victimes de la Première Guerre mondiale et des souffrances qu’elle a engendrées: visite d’anciennes tranchées par le président de la Confédération à Ypres et participation avec les élèves de trois classes suisses à une cérémonie du souvenir. Pour le président de la Confédération, la visite des anciens champs de bataille de la Flandre occidentale illustre la nécessité de tout faire pour assurer la paix.

Lors des entretiens que le président de la Confédération Didier Burkhalter a eus avec le roi Philippe de Belgique, avec le premier ministre belge Charles Michel et avec le ministre des affaires étrangères Didier Reynders à Bruxelles, les principaux thèmes évoqués ont été la situation actuelle en Ukraine ainsi que le rôle de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans la recherche d’une solution politique au conflit. Le président de la Confédération a souligné l’importance cruciale que revêt la mission d’observation de l’OSCE pour préserver une chance de désescalade de la crise. En ce qui concerne les sujets liés à l’OSCE, les entretiens ont en outre porté sur la Conférence ministérielle prévue les 4 et 5 décembre 2014 à Bâle et sur les formes possibles de collaboration entre l’OSCE et le Conseil de l’Europe, dont la Belgique a pris la présidence le 13 novembre 2014.

Des thèmes bilatéraux ont également figuré à l’ordre du jour des entretiens. Les deux pays entretiennent des relations étroites. La Belgique est le onzième partenaire commercial de la Suisse, tant du point de vue des exportations que des importations. En 2013, le volume des échanges entre les deux pays s’élevait à un peu moins de dix milliards de francs. La collaboration étroite instaurée entre la Suisse et la Belgique est également illustrée par les représentations réciproques en matière de visas. La Suisse représente ainsi la Belgique au Ghana et au Sri Lanka, alors que la Belgique réceptionne les demandes de visa pour la Suisse au Bénin, au Burkina Faso, au Burundi et au Rwanda.

La possibilité de renforcer la coopération dans le domaine scientifique, notamment en matière de recherche polaire, a également été abordée. La Suisse examine actuellement l’opportunité de participer aux travaux de la station de recherche «Princesse Elisabeth » basée dans l’Antarctique.

Le président de la Confédération Didier Burkhalter a informé le roi Philippe, le premier ministre Charles Michel et le ministre des affaires étrangères Didier Reynders sur la politique de la Suisse à l’égard de l’UE, en particulier sur les développements liés au nouvel article constitutionnel sur l’immigration. Il a en outre souligné la nécessité d’une discussion avec l’UE sur la question de l’immigration.

Commémoration des victimes de la Première Guerre mondiale en Flandre occidentale

L’après-midi, le président de la Confédération Didier Burkhalter visitera d’anciennes tranchées de la Première Guerre mondiale, près de la ville d’Ypres, en Flandre occidentale. Cette visite entend aussi rappeler que les nombreuses victimes de la Première Guerre mondiale ne se résument pas à de simples statistiques, mais que derrière chacune d’entre elles se cache un destin individuel avec des visions personnelles, des espoirs et des peurs. Des élèves de Morges, de Liestal et de Tenero seront présents à la tranchée «Hill 62». Ils appartiennent aux trois classes – issues des trois régions linguistiques de la Suisse – qui ont présenté les projets lauréats du concours lancé par M. Burkhalter début 2014 sur le thème de la Première Guerre mondiale (voir à ce sujet le communiqué du 7 novembre 2014). Tous les projets soumis dans le cadre de ce concours montrent combien il est important de se pencher sur les événements de la Première Guerre mondiale et sur cette période en général, un examen du passé qui constitue aussi une composante essentielle de l’action à mener pour assurer la sécurité et la stabilité à l’avenir.

Le président de la Confédération et les écoliers suisses auront ensuite l’occasion de discuter des projets consacrés à la Première Guerre mondiale, lors d’une réception donnée par le bourgmestre d’Ypres, Jan Durnez, avant de participer tous ensemble à la cérémonie du souvenir «Last Post», en présence du ministre-président de la Flandre, Geert Bourgeois. Organisée tous les soirs à 20 heures depuis le 2 juillet 1928, cette cérémonie en hommage aux soldats inconnus du Commonwealth commémore également toutes les victimes de la Première Guerre mondiale et les souffrances qu’elle a engendrées. Aux yeux du président de la Confédération, cette cérémonie et la visite en Flandre occidentale illustrent en outre ressortir la nécessité de tout faire pour prévenir les conflits armés et assurer la paix.


Informations complémentaires

Dossier Visite officielle en Belgique
Dossier Ypern
Communiqué de presse, 07.11.2014 (Concours «Première Guerre mondiale» pour les classes suisses : projets récompensés)


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères