La Suisse participe à des cérémonies d’hommage aux victimes du tsunami de 2004

Berne, Communiqué de presse, 19.12.2014

Dix ans après le tsunami dévastateur dans l’océan Indien, qui a coûté la vie à plus de 225 000 personnes, fait des millions de sans-abri et semé la désolation dans treize pays, diverses commémorations de la catastrophe seront organisées le 26 décembre 2014. La Suisse participera à des événements commémoratifs en Thaïlande, au Sri Lanka, en Indonésie et en Inde. En 2004, 113 ressortissants suisses avaient perdu la vie dans le tsunami. Après la catastrophe, la Suisse avait soutenu les mesures d’aide d’urgence et de reconstruction dans le cadre de l’aide humanitaire.

© Keystone
,

Chaque année, les pays frappés par le tsunami rendent hommage à leurs victimes le 26 décembre. En 2014, de grandes commémorations seront organisées à l’occasion du dixième anniversaire de la catastrophe. Les ambassades de Suisse à Bangkok, à New Delhi, à Colombo et à Jakarta seront représentées à divers événements commémoratifs. L’ambassadeur de Suisse en Thaïlande, Christine Schraner Burgener, participera ainsi le 26 décembre 2014 à une cérémonie en langue allemande à Khao Lak dans la province de Phang-Nga. L’Ambassade de Suisse ainsi que les représentations de l’Allemagne et de l’Autriche participeront à cette commémoration organisée par la Deutsche Notfallseelsorge (aumônerie d’urgence allemande). En Thaïlande, 110 ressortissants suisses avaient perdu la vie dans le tsunami. A Banda Aceh, dans le nord de Sumatra (Indonésie), plusieurs manifestations seront organisées en souvenir des victimes, notamment une cérémonie officielle qui aura lieu le 26 décembre 2014, une exposition sur le thème de la protection contre les catastrophes et sur la reconstruction.

Le 26 décembre 2004, un séisme de magnitude 9,3 avait déclenché un tsunami dévastateur dans l’océan Indien. Le raz-de-marée qui avait frappé treize pays avait coûté la vie à plus de 225 000 personnes, fait des millions de sans-abri et semé la désolation dans les régions touchées. Juste après le tsunami, des équipes d’intervention rapide de l’Aide humanitaire de la Confédération étaient à pied d’œuvre, notamment au Sri Lanka, en Indonésie et en Thaïlande. L’aide d’urgence de la Suisse s’est traduite par la construction d’abris d’urgence et d’installations provisoires d’approvisionnement en eau et par une assistance médicale. Aux secours d’urgence se sont ajoutés plusieurs projets de reconstruction durables, dont les populations concernées bénéficient jusqu’à ce jour. La Direction du développement et de la coopération (DDC) a consacré au total 35 millions de francs à des mesures d’aide d’urgence et à des programmes de reconstruction dans plusieurs pays. Le tsunami a également suscité un immense élan de solidarité dans la population. En Suisse, les dons privés et publics ont atteint la somme de 300 millions de francs. Les derniers projets menés par la DDC dans le cadre des mesures d’urgence ont été achevés fin 2007.


Informations complémentaires

Séisme et tsunami en Asie du Sud
Vidéo Sri Lanka – dix ans après le tsunami (de)
Fiche d’information: l’aide apportée par la Suisse après le tsunami
Fiche d’information: l’engagement de la Suisse au Sri Lanka après le tsunami
Fiche d’information: l’engagement de la Suisse en Indonésie après le tsunami
Fiche d’information: l’engagement de la Suisse en Thaïlande après le tsunami


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères