Médecins du Monde Belgique: Tamkine Migrants (Promouvoir l’intégration médicale des femmes migrantes au Maroc)

Progetto concluso

La nouvelle politique migratoire présentée par le Maroc en septembre 2013 offre une opportunité pour la concrétisation de la volonté du pays de respecter ses engagements internationaux envers les migrants et leur intégration. Pour des raisons administratives, financières ou par manque de capacités, les institutions marocaines ne sont pas encore en mesure de généraliser leur prestations aux femmes migrantes vulnérables. Ce projet vise à améliorer l’accès médico-psycho-social des femmes migrantes au Maroc (Rabat et Oujda) en institutionnalisant et transférant le savoir-faire de la société civile aux structures publiques.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Marocco
Migrazione
Sanità
Assistenza umanitaria & RRC
Migrazione in generale (aspetti relativi allo sviluppo e partenariati)
Assistenza sanitaria primaria
Assistenza materiale
01.05.2015 - 30.04.2018
CHF 600'000
Contesto
  • Le Maroc constitue un lieu de transit et de destination pour des migrants, demandeur d’asile et réfugiés, majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne.
  • Les routes de migration entre les pays d’origine des migrants subsahariens et le Maroc sont très souvent longues et dangereuses, surtout pour les femmes et enfant. Sur leur trajet migratoire, les femmes migrantes doivent souvent payer avec leurs corps et vivent par la suite des conséquences graves comme des grosses non désirées, transmission de maladies sexuellement transmissibles (MST), traumatismes physiques et psychologiques. 
  • Pour faire face aux défis liés à la gestion de ces flux migratoire mixed, le Maroc a lancé depuis septembre 2013 un processus de formulation et de mise en œuvre d’une nouvelle politique migratoire respectant les engagements nationaux et internationaux envers les migrants.
  • Une  "stratégie nationale d'immigration et d'asile" a été déclinée en une série de mesures visant à ouvrir les services publics aux migrants.
  • Néanmoins, l’offre de services des institutions marocaines n’est pas encore adaptée aux besoins des migrants, et particulièrement aux besoins spécifiques des femmes et enfants.
  • Ce projet vise, d'une part à délivrer des services plus proches d'intégration et d'accompagnement aux migrants, en attendant la mise en place des dispositifs publics promis par l'Etat; d'autre part, à transférer le savoir-faire des associations bénéficiaires vers les partenaires institutionnels, afin d'institutionnaliser ces fonctions d'accueil et d'insertion et de contribuer à la mise en place d'une politique publique d'intégration.
Obiettivi

Contribuer à assurer la protection des migrants au Maroc selon les engagements internationaux et nationaux, en améliorant l’accès au droit à la santé des femmes migrantes en situation de vulnérabilité au Maroc selon une approche intégrée (médico-psycho-sociale).

Gruppi target
  • Bénéficiaires directs: 1’500 migrantes subsahariennes en situation de vulnérabilité (500 par an).
  • 23 institutions publiques de santé et d’accompagnement social et leurs prestataires des services socio-sanitaires.
  • Les associations locales intéressantes et intéressées par l’action (10 associations à Oujda, 10 associations à Rabat).
  • 3’300 bénéficiaires de sensibilisation dans les quartiers ciblés.
  • Bénéficiaires indirects : population générale fréquentant les centres (à travers l’amélioration du système de santé marocain)
Effetti a medio termine

La prise en charge (PEC) médico-psycho-sociale des femmes migrantes en situation de vulnérabilité est améliorée et institutionnalisée.

Risultati

Risultati principali attesi:  

  1. L’accès aux services de santé sexuelle et reproductive et psychosociale est assuré pour les femmes migrantes en situation de vulnérabilité, ainsi que leurs familles.
  2. Les capacités des acteurs de la santé et sociaux, institutionnels et associatifs sont améliorées.
  3. Les acteurs institutionnels, associatifs et les communautés agissent pour assurer le respect des droits des femmes migrantes à une PEC intégrée.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Aiuto umanitario
Partner del progetto Partner contrattuale
  • Other international or foreign NGO North


Coordinamento con altri progetti e attori

Ministère des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM), Ministère de la Santé, Entraide nationale (Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et du Développement sociale), L’Association Marocaine pour la Solidarité et le Développement (AMSED), Association de lutte contre le sida (ALCS)

Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF   600'000 Budget svizzero attualmente già speso CHF   324'000 Progetto totale dalla prima fase Budget inclusi partner del progetto CHF  600'000
Fasi del progetto

Fase 1 01.05.2015 - 30.04.2018   (Completed)