ONUDI: Développement de la chaîne de valeur AZIR à l’Oriental (AZIR-O)

Progetto concluso

L’agriculture crée 4 millions d’emplois au Maroc, surtout en milieu rural, où les produits du terroir présentent un grand potentiel pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Le projet vise l’amélioration de l’accès aux marchés et des conditions socio-économiques des coopératives et cueilleurs, souvent précaires, au sein de la chaîne de valeur romarin dans la région de l’Oriental. Il complémente ainsi le travail du SECO sur deux autres filières et lie les différentes activités suisses dans une approche programmatique cohérente.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Marocco
Agricoltura e sicurezza alimentare
Canbiamento climatico ed ambiente
Sviluppo della catena di valore agricola (til 2016)
Sviluppo agricolo
Environmental policy
15.12.2014 - 31.03.2019
CHF 1'580'000
Contesto
  • L’agriculture au Maroc participe à hauteur de 15% du PIB. Les produits du terroir présentent un grand potentiel pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Le gouvernement reconnaît ainsi dans sa récente stratégie nationale le rôle des plantes aromatiques et médicinales en termes d’emploi et de revenu et encourage la création de coopératives locales pour leur exploitation.
  • La région rurale de l’Oriental, marquée par des taux de pauvreté et de chômage important (15.9 % pour 2 M habitants vs. 9.2% national) est particulièrement riche en plantes aromatiques, notamment le romarin (Azir), dont 90% (sur 455'000 ha) est sauvage. Le romarin est une ressource essentielle pour les populations de la région, en particulier les femmes. Malgré un marché international en pleine expansion, le romarin reste peu et mal exploité avec la majorité des revenus destinés aux industriels et intermédiaires, au détriment des petits producteurs et transformateurs locaux, vivant souvent au seuil de la pauvreté.
  • Ceci est dû surtout au manque de capacités organisationnelles, techniques et commerciales des coopératives et aux conflits existants à divers niveaux de la chaîne de valeur. Un changement systémique de la filière romarin, avec pour focus l’amélioration de gouvernance, l’accès au marché, et les potentiels inexploités est nécessaire.
Obiettivi

La pauvreté rurale est réduite à travers le développement inclusif de la chaîne de valeur du romarin et la limitation de dégradation environnementale de la ressource de romain.

Gruppi target

Direct beneficiaries:

  • Plus de 700 membres des coopératives (dont 30% de femmes) : 6 coopératives locales existantes et une estimation de 18 nouvelles coopératives de romarin dans la région de l’Oriental.

  • Plus de 5400 cueilleurs (dont 30% de femmes) : 2500 cueilleurs et travailleurs actuels et plus de 3000 nouveaux recrus de la filière PAM à l’Oriental soit plus de 16500  personnes (inclus les enfants des coopérants et cueilleurs)

Indirect bénéficiaires :

  • Les institutions publiques : Haut Commisariat aux Eaux et Forêts, Ministère de l’Agriculture
  • Les autres coopératives de PAM dans l’Oriental et au niveau national
  • Les autres acteurs de la filière PAM : secteur privé, interprofessions, etc.
Effetti a medio termine
  1. Le niveau de compétitivité des coopératives et les cueilleurs est amélioré
  2. La durabilité de la ressource romarin est améliorée (système de production : cueillette et rotation)

Le projet Azir-O contribue à l’approche programmatique du domaine « développement économique et emploi » recommandée par la mid-term review du programme suisse en Afrique du Nord.

Risultati

Risultati principali attesi:  

  1. Amélioration de la gouvernance des coopératives locales, existantes et nouvelles
  2. Amélioration de la qualité des produits et de l’accès au marché des produits des coopératives locales
  3. Amélioration de l’accès des opérateurs économiques, notamment les coopératives à l’appui financier et technique


Risultati fasi precedenti:  

La phase d’entrée en matière a permis (i) de sélectionner le romarin comme filière clef dans le secteur des PAM à l’Oriental et (ii) d’en fournir une analyse approfondie avec une perspective « making markets work for the poor » (M4P) intégrant les aspects de « Conflict sensitive project management », genre et gestion des ressources naturelles.

Le réseau Employement and Income,  impliqué depuis le début du projet, a participé à sa défénition. Le modèle de mise en œuvre du projet axé sur l’amélioration des revenus des plus pauvres est complémentaire à l’intervention du SECO dans les filières du Cactus et de l’Argane, axée fortement sur l’exportation.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale
Organizzazione delle Nazioni Unite (ONU)
  • Industrial Development Organization


Altri partner

Haut-Commissariat aux Eaux et Forêt et à la Lutte contre la Désertification (HCEFLCD).

Coordinamento con altri progetti e attori

SECO/ONUDI: Projet d’Accès au Marché des Produits Agroalimentaires de Terroir. SDC : Appui suisse aux associations professionnelles au Maroc (ASAP-M), Gestion intégrée des bassins versants (GIBV-MA FAO), Efficacité Eau dans secteur agricole (AgWA FAO GCWI)

Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF   1'580'000 Budget svizzero attualmente già speso CHF   1'613'336 Progetto totale dalla prima fase Budget inclusi partner del progetto CHF  1'580'000
Fasi del progetto

Fase 1 15.12.2014 - 31.03.2019   (Completed)