Phase Unique pour le Relèvement Post Ouragan dans le Sud (PURPOS)

Progetto concluso

Début octobre 2016, le cyclone Matthew a frappé violemment le Sud d’Haïti. Il a engendré des conséquences humaines dramatiques et occasionné des dégâts environnementaux, agricoles et physiques énormes. Ce programme entend contribuer à court terme à la relance de l’agriculture familiale, à la restauration des mécanismes de contrôle de la qualité de l’eau potable ainsi qu’au rétablissement des capacités de mairies, avec une démarche structurante et porteuse pour les programmes futurs de la DDC.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Haiti
Agricoltura e sicurezza alimentare
Governance
Acqua
Cooperative agricole & organizzazioni di produttori agricoli
Decentralizzazione
Approvvigionamento idrico
Servizi agricoli & mercato
Conservazione delle risorse idriche
01.02.2017 - 31.03.2019
CHF 4'075'000
Contesto

Depuis plus de deux ans, Haïti traverse une crise socio-politique quasi-permanente (processus électoral) et les conditions économiques se détériorent. Entre le 3 et le 4 octobre, le cyclone Matthew (force 4, le plus violent en Haïti depuis 25 ans) a frappé principalement la partie sud-ouest du pays occasionnant des pertes humaines (plus de 800 morts et disparus), environnementales (destruction à 60-80% du couvert arboré et des cultures, contamination des sources / points d’eau) et physiques énormes (habitat familial, bâtiments publics, systèmes d’approvisionnement en eau potable). Les autorités locales, en situation précaire avant Matthew, sont encore affaiblies et démunies face aux intentions et besoins de cadrage et de coordination du relèvement.

Le PDNA estime les pertes totales à 2.8 Mia USD (22% du PIB courant) dont 60% dans les départements du Sud et de la Grande-Anse. 2.1 Mio de personnes (19% de la population totale) ont été affectées et 1.4 Mio nécessitent une assistance humanitaire. Les besoins sont énormes, en particulier en termes de relance de l’agriculture et de sécurité alimentaire. De même, les défis de coordination de l’aide et la nécessité de faire atterrir l’assistance humanitaire avec des perspectives structurantes de développement est cruciale.

Obiettivi

Contribuer aux efforts de relèvement post-Matthew dans le « Grand Sud », en appuyant des actions transparentes et équitables combinant une assistance à court terme aux populations les plus sévèrement affectées (ciblage particulier des personnes vulnérables et prise en compte spécifique des besoins et des rôles clés des femmes) et le renforcement d’acteurs dans leurs perspectives porteuses / structurantes de développement à moyen et long termes

Gruppi target
  • Les populations rurales / paysannes des départements du Sud et de la Grande-Anse (au moins 15 à 20'000 familles)
  • Des organisations paysannes ou citoyennes (au moins 8)
  • La Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) / ses structures déconcentrées
  • 6 mairies 
Effetti a medio termine

Effet 1 / composante agricole

Contribuer au rétablissement de la capacité des familles paysannes du « Grand Sud » à assurer leurs moyens d’existence, en mobilisant et en supportant leurs structures organisationnelles, pour des appuis combinés de manière cohérente au démarrage des deux prochaines saisons de culture.

Effet 2 / composante eau potable et assainissement

Contribuer à la réduction des risques de contamination des maladies hydriques (choléra) par le rétablissement des capacités déconcentrées de désinfection (chloration) et de contrôle de la qualité de l’eau dans des systèmes d’approvisionnement en eau potable endommagés par Matthew.

Effet 3 / composante gouvernance locale

Contribuer au rétablissement des capacités institutionnelles des mairies, en interaction avec les structures locales organisées de la société civile, pour faire face efficacement, au plan communal, aux situations spécifiques engendrées par Matthew.

Risultati

Risultati principali attesi:  

1.1 La production vivrière/alimentaire est relancée par des supports directs (principalement : semences et plants) à des organisations paysannes pour les mises en culture des deux prochaines saisons agricoles

1.2 Des familles paysannes sont recapitalisées en petit bétail (principalement caprins) et des améliorations en termes de fourrage et de modes de garde plus efficaces et respectueux de l’environnement sont diffusées

1.3 La relance des « jardins lakou » familiaux est engagée avec des organisations paysannes, comme base pour la reconstitution du système agro-forestier

2.1 La qualité de l’eau dans les SAEP collectifs est améliorée grâce au rétablissement et la gestion par l’Organisme Régional EPA - Sud des mécanismes de chloration et de collecte – suivi de données (SISKLOR)

2.2 L’environnement immédiat des captages de sources (réhabilités avec d’autres ressources) est légalement et physiquement protégé en application des standards de la Direction Nationale de l’Eau (DINEPA)

3.1 Des interventions communales de relèvement sont priorisées (processus inclusifs et transparents) dans le cadre de mises à jour de plans communaux de développement préexistants et mises en œuvre par les mairies sur base de mobilisation citoyenne

3.2 Une Agence Technique Locale de Développement (ATLD) est mise en place (Sud ou Grande-Anse) par le MICT pour appuyer le relèvement des communes dans les départements sinistrés en fournissant des appuis institutionnels et techniques aux communes pour la planification et la mise en œuvre de projets de relèvement

3.3 Les autorités locales du « Grand Sud » disposent de balises stratégiques, issues de processus nationaux ou régionaux de coordination post-Matthew, pour encadrer les actions de relèvement


Risultati fasi precedenti:  

Phase Unique sans antécédent MAIS :

  • Résultats réponse d’urgence / SET (AH): 60‘000 personnes ont reçu des matériaux pour des réparations sommaires de leurs habitats; 46‘000 personnes ont été temporairement approvisionnées en eau potable.
  • Résultats vises de relèvement précoce (action combinée CS / AH, en cours) : 12’000 personnes / 4'500 ménages ont eu accès à des emplois temporaires (cash for work) ou des distributions de semences maraîchères ; 1'000 familles ont été recapitalisées en petit bétail (chèvres) ; 6 laiteries ont été réparées, rééquipées et/ou recapitalisées ; 5 à 10 écoles publiques ont été réparées (toitures / mobilier) et recommencent à fonctionner.
  • Les expériences réalisées par la DDC depuis 2010 en Haïti ont démontré le bienfondé des combinaisons réfléchies entre actions humanitaires / d’urgence et processus de développement ainsi que les plus-values, dans un contexte fragile et volatile, d’une articulation cohérente de résultats immédiats / de court terme compatibles avec des visions à plus long terme.
  • Le renforcement de mécanismes de « gouvernance de proximité » simples, efficaces et transparents facilite et rend possible le renforcement de processus de gouvernance locale plus complexes, ambitieux et de longue haleine.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale


Altri partner

3 opérateurs / composante agricole : AYITIKA (Sud), GRAMIR (Grande-Anse), Consortium UNIQ / Veterimed (transversal / élevage)

DINEPA / composante EPA

 

 

Coordinamento con altri progetti e attori

PAGAI : Programme d’Appui à une Gouvernance Agricole Inclusive ; REGLEAU : Programme de Renforcement de la Gestion Locale de l’Eau Potable et de l’Assainissement ; PGCD : Programme Gouvernance, Citoyenneté, Décentralisation ; PAPAH : Programme d’Appui à la Production Agricole en Haïti

Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF   4'075'000 Budget svizzero attualmente già speso CHF   3'660'286
Fasi del progetto

Fase 1 01.02.2017 - 31.03.2019   (Completed)