Optimisation technologique des centrales d’intervention et des services de sauvetage (système d’appel d’urgence)

Projet terminé

L’Estonie se caractérise notamment par une faible densité de population et un nombre important de forêts: en cas d’urgence, la rapidité des interventions est un facteur crucial pour parvenir à sauver des vies. Avec le financement de deux projets complémentaires, à hauteur de 3,3 millions de francs, la Suisse contribue à l’optimisation technologique des centrales d’intervention et des services de sauvetage estoniens.
 

Pays/région Thème Période Budget
Estonie
Accroître la sécurité sociale
Diverses prestations sociales
01.03.2010 - 30.06.2015
CHF 2'013'994

Remarque : les textes de toutes les rubriques, à l’exception des résultats obtenus, décrivent la situation avant le début du projet.

Contexte

The Government of Estonia has to ensure assistance to its citizens and visitors in case of any kind of extraordinary situation. Service is provided via the Estonian Emergency Response Centre (ERC), which is a governmental body working under auspices of the Ministry of Interior and which is linked to emergency ambulances, fire stations, police, rescue centres and border guards. Due to several obstacles, currently the reaction time of ERC and all the emergency teams is – in comparison to more advanced EU countries – long and difficult to control: The determination of the location of persons needing emergency help is time-consuming, location and status determination of emergency vehicles is only partially possible, and all relevant information for the emergency team can be delivered only verbally, using radio.

Objectifs

The general aim of the project is to shorten the time taken from answering the emergency call to the arrival of the emergency team ("call-response time") and thus to decrease the number of people dying in house fires, to increase successful resuscitation attempts and to reduce direct financial damage after fires. To achieve this goal, a new Estonian Emergency Management System will be established, which improves and sustainably accelerates the processing of emergency cases.

Groupes cibles

Population of Estonia

Visitors / tourists to Estonia

 

Activités

The project finances the development of software (GIS-112 and M-GIS-112) for an improved electronic map of Estonia, for locating callers, for positioning and tracking of emergency vehicles and for enhanced logistics tools. Furthermore, emergency vehicles will be provided with hardware (mobile computers) to use the software developed. Finally, training courses on the use of the new software and hardware will be conducted.

Résultats

Résultats obtenus:  

  • Healthy life expectancy years for men have increased from 49.7 reported in 2007 to 53.1 (EU average is 61.3)
    Healthy life expectancy years for women have increased from 54.9 reported in 2007 to 57.2 (EU average is 61.9)
  • All emergency brigades equipped with handheld radios, all regular and reserve vehicles equipped with auto radios, all ambulances equipped with base radios and all active care hospitals equipped with hospital emergency unit radios
  • Training of personnel of the Emergency Response Centre and of emergency teams completed


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Contribution suisse à l'UE élargie
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Institution étatique étrangère
  • National State Institute North


Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   2'013'994 Budget suisse déjà attribué CHF   1'987'172
Phases du projet

Phase 1 01.03.2010 - 30.06.2015   (Completed)

Malgré les efforts importants déployés par le gouvernement estonien pour limiter au maximum le nombre de décès en cas d’accident, le taux de mortalité dans ce type de circonstances reste presque trois fois plus élevé en Estonie qu’en Europe ou en Suisse. Parmi les multiples causes, on peut notamment citer les difficultés de localisation des accidents et des véhicules de sauvetage dans des régions peu peuplées et difficilement accessibles, le manque d’harmonisation entre les équipes d’intervention et les hôpitaux ainsi que l’utilisation de cartes obsolètes et de systèmes de communication radio hétéroclites, parfois incompatibles.

De nouveaux moyens pour la centrale et les équipes d’intervention

Pour remédier à cette situation, l’Estonie a lancé il y a environ cinq ans une stratégie nationale afin de mettre en réseau l’ensemble des services de sauvetage (ambulances, sapeurs-pompiers, police, gardes-frontière), d’introduire un système de communication radio unique et d’harmoniser l’utilisation des dernières technologies Internet.

Depuis 2010, la Suisse finance deux sous-domaines de ce projet d’envergure. D’une part, elle permet d’équiper 120 ambulances et 55 centres de soins médicaux de systèmes de communication radio modernes et de logiciels conformes aux normes nationales. D’autre part, elle assure l’acquisition de nouveaux appareils et programmes informatiques pour l’ensemble de la centrale nationale d’appels d’urgence, elle développe une carte électronique interactive et actualisée en continu, et elle met en place des formations pour l’utilisation des nouveaux équipements. La mise en réseau de la police, des sapeurs-pompiers et d’autres services d’intervention fait l’objet de sous-projets menés en parallèle et financés par l’État estonien.

Ces mesures coordonnées permettent aux collaborateurs de la centrale nationale d’appels d’urgence à Tallinn et de ses quatre annexes de localiser avec précision les appels ainsi que les équipes de sauvetage présentes à proximité des accidents, de transmettre rapidement et avec précision les ordres d’intervention par radio et d’enregistrer les informations sur support électronique. Les équipes de sauvetage peuvent ainsi savoir à tout moment quand les ambulances ou la police arriveront sur place. En outre, une fois les victimes prises en charge sur le lieu de l’accident, les équipes pourront enregistrer sur des cartes électroniques personnelles toutes les données vitales relatives aux patients et les transmettre à l’hôpital pendant le trajet.

Un gain de temps décisif

Une telle procédure permet non seulement de réduire considérablement le temps écoulé entre la réception d’un appel d’urgence et l’arrivée des secours sur place mais aussi d’améliorer de manière tangible la qualité des services de sauvetage et de soins en Estonie. Les deux sous-projets s’inscrivent dans le cadre de la santé en ligne, concept qui gagne en importance sur le territoire suisse également. La modernisation des systèmes d’appel d’urgence et des services d’ambulance financée par la contribution suisse fera progresser de manière exceptionnelle la coordination et l’efficacité des équipes de sauvetage. Les travaux de modernisation financés par la Suisse s’achèveront en 2013, et la numérisation de l’ensemble du système d’urgence estonien est prévue pour 2014.

La centrale estonienne des appels d’urgence et les services de santé se sont fixé pour objectif, dans le cadre du projet, de réduire le temps écoulé entre la réception d’un appel passé au 112, le numéro d’urgence, et l’arrivée des secours sur place, en particulier dans les régions rurales. Il s’agit d’assurer partout dans le pays un service d’ambulance d’excellente qualité et adapté aux besoins.

C’est à cette fin que la centrale des appels d’urgence a été dotée d’une carte nationale numérique, laquelle comprend notamment l’équipement indispensable pour les véhicules de secours en service ainsi que les sites des ambulances et des services hospitaliers. Les services d’ambulance d’Estonie et les services des urgences des hôpitaux sont équipés des systèmes de communication radio nécessaires. Les premiers sont dotés d’ordinateurs portables qui sont reliés à une banque de données centrale dans le cadre de la santé en ligne. Cela permettra en outre d’établir des dossiers électroniques de patients.

Janek Laev,
Responsable de la centrale des appels d’urgence