Les ministres germanophones des affaires étrangères discutent de questions européennes et décident de renforcer leur coopération en matière de sécurité

Communiqué de presse, 05.08.2016

Le 5 août 2016, les cinq ministres germanophones des affaires étrangères réunis au château de Gutenberg, à Balzers (Liechtenstein), ont décidé de renforcer leur coopération dans divers dossiers: prévention de l'extrémisme violent, sécurité coopérative en Europe et dans d'autres régions, et promotion de la langue allemande. Les ministres ont également souligné l’importance que revêtent des relations étroites et constructives entre les membres de l’Union européenne et les Etats voisins comme la Suisse.

Le 5 août 2016, les cinq ministres germanophones des affaires étrangères réunis au château de Gutenberg, à Balzers au Liechtenstein)
Les cinq ministres germanophones des affaires étrangères réunis au château de Gutenberg, à Balzers au Liechtenstein. EDA

À l'occasion de la rencontre annuelle des ministres germanophones des affaires étrangères qui s'est tenue le 5 août 2016 à Balzers (Liechtenstein), le conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), la ministre liechtensteinoise des affaires étrangères, de l'éducation et de la culture Aurelia Frick, le ministre fédéral autrichien des affaires européennes et internationales Sebastian Kurz, le ministre luxembourgeois des affaires étrangères Jean Asselborn et le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier ont abordé différents sujets d'actualité de la politique étrangère.

Leurs discussions ont notamment porté sur le renforcement de la collaboration dans le cadre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Les cinq ministres des affaires étrangères ont par ailleurs émis le souhait d'institutionnaliser davantage leur coopération, en particulier sur les questions ayant trait à l'intégration économique dans l'espace de l'OSCE, en se fondant sur la déclaration ministérielle de l'OSCE signée lors de leur dernière rencontre en août 2015. Ils ont en outre examiné diverses approches envisageables pour promouvoir la sécurité coopérative et la coopération régionale au Proche-Orient. À cet égard, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a exposé le plan d'action de politique étrangère de la Suisse pour la prévention de l'extrémisme violent et souligné la volonté de la Suisse d'inscrire sur la durée l’action menée en matière de politique de développement dans cette région.

Dans une déclaration commune, les cinq ministres des affaires étrangères appellent par ailleurs à la préservation de relations constructives entre l'Union européenne et ses États voisins. «Ces relations sont d'une importance cruciale pour l'avenir des citoyens de notre continent et nous continuerons d'approfondir ce précieux partenariat»: telle est en substance la conclusion de la déclaration.

Dans un tout autre registre, les ministres ont abordé la question de la formation professionnelle duale, qu'ils entendent renforcer conjointement. Un comité de donateurs, dont le siège se trouve en Suisse, a été créé à cette fin en 2015 et la cérémonie inaugurale a eu lieu à l'école hôtelière de Lucerne le 14 avril 2016. Deux autres thèmes ont été abordés lors des discussions: la volonté de promouvoir davantage la langue allemande dans le monde et la coopération des pays germanophones au sein de l'ONU.

Il est prévu que le conseiller fédéral Didier Burkhalter participe le 6 août 2016 à un petit-déjeuner de travail avec des jeunes journalistes de l'académie d'été «Journalisme et relations publiques» à Vaduz.

La rencontre des ministres des affaires étrangères des pays germanophones a été instituée en 2006, l'Allemagne y prenant part depuis 2012 et le Luxembourg depuis cette année. Son objectif est de renforcer la coopération des États participants dans des domaines d'intérêt commun. Ces rencontres régulières contribuent également à consolider les relations entre les cinq pays et à favoriser l'échange d'informations. La dernière réunion avait eu lieu le 16 août 2015 à Neuchâtel.


Informations complémentaires

Relations bilatérales Suisse–Allemagne
Relations bilatérales Suisse–Autriche
Relations bilatérales Suisse–Luxembourg
Relations bilatérales Suisse–Liechtenstein
Dossier consacré à l’OSCE sur le site Internet du DFAE


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères